Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog

  • : Nutrition pour le bien-être et la performance
  • Nutrition pour le bien-être et la performance
  • : Ras-le-bol des régimes "yoyo" ? Besoin de perdre du poids sans vous affamer ? Vous êtes à la recherche de recette minceur ? Vous ne savez pas comment vous alimenter pour votre pratique sportive ? Alors ce blog est fait pour vous !!
  • Contact

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 08:50

Pour réaliser un brownie maison, il faut :

 

  • 100g de farine de blé complet. La farine de blé complet bénéficie des valeurs nutritionnelles de la céréale complète, c’est-à-dire d’un index glycémique plus faible, d’un apport de glucides et de protéines végétales. Ce qui permet de diversifier l’apport de protéines, mais aussi d’augmenter la sensation de satiété et de la faire durer plus longtemps !
  • 120g de cassonade : sucre riche en minéraux, obtenu à partir de la cristallisation du sucre de canne. Ce sucre roux présente plus d’intérêts nutritionnels que le sucre blanc étant donné qu’il n’a pas été raffiné.
  • 1 pincée de sel. Vous pouvez même utiliser du sel iodé pour bénéficier d’un léger apport d’iode.
  • 2 œufs frais, qui présentent de nombreux avantages nutritionnels via leur richesse en vitamine A, E (antioxydantes) et D (agent de calcification), leur richesse en fer et leur richesse en protéines qui confèrent à l’œuf un pouvoir rassasiant. Enfin leur faible teneur en calorie permet de limiter l’apport calorique de votre gâteau.
  • 120g de beurre doux qui contient généralement 82% de matières grasses, et surtout beaucoup de vitamine A (rôle sur la vision, la qualité, beauté de la peau, résistance aux infections, antioxydants).
  • 125g de chocolat noir à dessert composé de sucre, de beurre de cacao, de 64% de cacao, d’émulsifiant (additif) et de quelques traces de fruits à coque.
  • 1 poignée de noisette ou noix ou amande en morceaux. Certes ces fruits secs augmenteront l’apport calorique de votre composition via leur richesse en lipides végétales, mais en quantité raisonnable cet apport calorique sera largement compensé par leur richesse en vitamine E, en fibres, en protéines végétales et en divers minéraux (magnésium pour l’amande, potassium pour la noix, et fer pour la noisette).
  • 1 grosse pincée de poudre de vanille composée de sucre et de gousses de vanille broyées, vous permettant de réduire la quantité de sucre dans votre préparation grâce à la saveur sucrée de la vanille, et cela sans apporter de calorie supplémentaire !
  • ½ cuillère à soupe de levure chimique.
Quelles Différences entre Mon Gâteau Maison et Un Gâteau Industriel ?

Pour fabriquer un brownie industriel, il faut :

 

  • Farine de soja, préférée à la farine de blé car elle permet d’accentuer le goût de la recette et d’allonger sa durée de conservation.
  • Huile végétale, bien souvent huile de palme extraite du palmier, très riche en acides gras saturés et présentant de nombreux risques pour la santé (hypercholestérolémie, maladies cardiovasculaires).
  • Sucre blanc dont le raffinage a fait perdre la plupart des éléments nutritifs.
  • Sel fin.
  • Œufs, ou dans 90% des cas remplacé par de la poudre d’œufs.
  • Fructose, sucre contenu dans les fruits.
  • Glucose, substance sucrée issue le plus souvent de l’amidon ou de fruits.
  • Sirop de glucose, concentré de sucres issus notamment de l’amidon qui permet de conserver le moelleux du gâteau.
  • Chocolat composée de sucre, de beurre de cacao, de 25% de cacao et d’émulsifiant (additif).
  • Beurre pâtissier concentré à 99,8% de matière grasse et possédant une grande durée de conservation.
  • Noisettes, noix, amandes en morceaux.
  • Traces d’arachide et de fruits à coque dont beaucoup de personnes sont allergiques.
  • Conservateur (additif), substance aidant à la conservation du produit en empêchant le développement de bactéries ou de champignons.
  • Stabilisant (additif) qui maintient la texture du produit et/ou les qualités nutritionnelles.
  • Arômes (additif), substances qui renforcent le goût d’un aliment.
  • Poudre à lever (additif), substance chimique contenant beaucoup de phosphates servant à faire gonfler le gâteau. Dans certains cas, peut être nocif pour la santé.
Quelles Différences entre Mon Gâteau Maison et Un Gâteau Industriel ?

Les additifs alimentaires

 

Ingrédients d’origine naturelle ou synthétique (fabriqué chimiquement) qui représentent tout ce que l’on ajoute aux aliments pour les rendre plus agréable à voir (colorants), à sentir ou à goûter (arômes), pour augmenter leur durée de conservation, ou encore pour les alléger :

  • Les colorants majorent l’effet visuel de l’aliment. Malgré une réputation d’innocuité, certains ont dû être retirés en raison d’une toxicité antérieure, 12 seulement sont naturels (rouge de betterave E 162, orange de carotte E 160, rouge de fruit E 161…).
  • Les renforçateurs du goût dont le plus connu est le glutamate (E 621) responsable du « syndrome du restaurant chinois ».
  • Les émulsifiants qui permettent le mélange de l’eau et du gras tel que la lécithine E 322 qui en quantité trop importante peut faciliter l’absorption de certains métaux lourds.
  • Les agents de texture, gélatine, caroube, guar, pectine, gomme arabique, qui selon les besoins épaississent, lient ou gélifient.
  • Les édulcorants qui envahissent le marché pour remplacer le sucre grâce à leur pouvoir sucrant important tout en limitant l’apport de calorie.
  • Les conservateurs qui protègent les aliments des microbes et moisissures. Les plus connus sont l’anhydride sulfurique du vin pouvant causer des allergies, les nitrites E 230 conservateurs de charcuterie pouvant chez certains sujets souffrant d’affections de l’estomac ou de diarrhées chroniques être cancérigènes, et l’acide cétique des salaisons E 260.

Les additifs que l’on retrouve dans les produits vendus en France ont subi une série de contrôles, leur présence dans un aliment est limitée par des normes sanitaires et ils doivent figurer dans la liste des ingrédients. Sur 200 additifs présents dans les produits français, très peu sont les additifs pouvant se révéler dangereux à faible dose. Cependant l’augmentation régulière de leur emploi et des quantités utilisées génèrent un cumul et l’apparition de risques non prévus et non maîtrisables.

Quelles Différences entre Mon Gâteau Maison et Un Gâteau Industriel ?

Que choisir ?

 

Pour varier votre alimentation, maintenir un bon apport de vitamines et de minéraux, et garder un poids stable, il est préférable de déguster des gâteaux et biscuits fait maison. En effet un gâteau, ou tout autre plat fait maison vous permet :

 

  • De contrôler la qualité et la quantité des ingrédients utilisés,
  • De cuisiner « bon marché »,
  • De limiter l’utilisation d’additifs : un seul additif dans le gâteau au chocolat fait maison avec l’émulsifiant du chocolat à dessert, contre 5 additifs pour le gâteau industriel avec l’émulsifiant, le conservateur, les arômes, la poudre à lever et le stabilisant.
  • D’être plus vite et plus longtemps rassasié. En effet la farine complète, les protéines végétales et l’apport plus faible en sucre vous aideront à ne pas grignoter. A l’inverse, les grandes quantités de sucre et de matières grasses du produit industriel vous ouvriront l’appétit !!

 

Un gâteau fait maison contenant plus de farine donnera plus vite, et pour une moindre quantité, une sensation de satiété ce qui vous aidera à en consommer en plus faible quantité. Par ailleurs un gâteau fait maison ne vous assurera pas un gâteau moins calorique, cependant les ingrédients utilisés seront de meilleure qualité au point de vue nutritionnel. En outre en le faisant vous-même, vous pourrez contrôler la quantité des aliments les plus caloriques (œufs, beurre, sucre) et surtout, vous pourrez limiter l’apport d’additifs dans votre alimentation, même si ces derniers grâce aux réglementations françaises, ne sont pas nocifs en petite quantité. Il est tout de même préférable des lire les étiquettes et de limiter l’apport de produits industriels pour éviter de multiplier l’apport d’additifs. Si un additif dans un produit consommé par jour n’est pas dangereux, qu’en est-il de plusieurs additifs dans un produit consommé plusieurs fois par jour et accompagné d’autres produits contenant plusieurs additifs ?

Partager cet article

Repost 0
Nutrition-pour-le-bien-être-et-la-performance dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance - dans Votre santé Vos aliments
commenter cet article

commentaires