Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog

  • : Nutrition pour le bien-être et la performance
  • Nutrition pour le bien-être et la performance
  • : Ras-le-bol des régimes "yoyo" ? Besoin de perdre du poids sans vous affamer ? Vous êtes à la recherche de recette minceur ? Vous ne savez pas comment vous alimenter pour votre pratique sportive ? Alors ce blog est fait pour vous !!
  • Contact

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 15:32

Pour une bonne santé

 

Une consommation de sodium inférieure à 2,6g ou supérieure à 4,9g par jour augmente le risque de mortalité. En revanche, à l’intérieur de cet intervalle la mortalité n’est pas affectée. Pour la population en bonne santé, on pourrait donc recommander une consommation de 2,6g à 4,9g de sodium soit 6,5 à 12,4g de sel.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/la-bonne-dose-de-sel-ni-trop-ni-trop-peu.html

 

Les légumes secs n’occupent le plus souvent qu’une faible part de notre régime alimentaire. Pourtant, leurs propriétés nutritionnelles et leurs effets intéressants sur la satiété et le métabolisme des glucides notamment devrait nous encourager à en promouvoir la consommation.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/interet-legumes-secs-prevention-et-gestion-obesite-et-desordres-metaboliques.html

 

Cette étude clinique iranienne montre l’effet bénéfique de la consommation d’une partie du repas (une entrée) 15 minutes avant le plat principal, dans le cadre d’un régime hypocalorique prescrit à des patients obèses ou en surpoids.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/maigrir-en-prenant-le-temps-de-manger.html

 

Consommer des fruits et des légumes en quantité protège des risques de maladies cardiovasculaires. Dans cette étude, la quantité semble importer plus que la variété, toutefois certains fruits et légumes seraient plus efficaces.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/consommer-plus-fruits-legumes-pour-se-proteger-des-maladies-cardiovasculaires.html

 

Dans cette tribune que publie le British Medical Journal, le cardiologue britannique Assem Malhotra s’insurge contre la stigmatisation des acides gras saturés qui perdure malgré l’absence de preuves et les politiques de santé publique visant à en réduire la consommation, qu’il juge donc infondées.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/impact-des-acides-gras-satures-sur-risque-cardiovasculaire-un-mythe.html

 

Le chocolat améliorerait vraiment l’humeur. Ce sont probablement à la fois ses caractéristiques organoleptiques et une combinaison de certains constituants (flavonols et méthylxanthines) qui seraient à l’origine de cet effet. Il est plus hasardeux d’avancer un effet sur les fonctions cognitives.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/le-chocolat-est-t-il-vraiment-bon-pour-le-moral.html

Les Actualités Scientifiques sur La Nutrition

 

Au sujet des produits laitiers

 

Le yaourt est connu pour aider à la digestion du lactose, mais deux autres autre bénéfices pourraient être associés à sa consommation : un effet positif sur le système immunitaire et sur le statut en vitamines B.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/le-yaourt-exercerait-effet-benefique-sur-le-systeme-immunitaire.html

 

Pour l’Anses, le taux sanguin d’IGF1 n’est pas lié à la consommation d’IGF1 d’origine alimentaire (lait ou autre). Elle dépend surtout de la synthèse endogène par l’organisme. Cette synthèse serait en revanche modulée par certains facteurs nutritionnels, comme l’apport énergétique et protéique.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/igf1-origine-alimentaire-taux-sanguin-pas-de-lien.html

 

Les faibles consommateurs de produits laitiers auraient un risque plus élevé de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/produits-laitiers-limiteraient-risque-degenerescence-maculaire-liee-a-l-age-dmla.html

 

L’allergie aux protéines contenues dans le lait de vache concernerait 1 à 3% des nourrissons. Dans la plupart des cas, après un régime d’éviction plus ou moins prolongé, la guérison survient spontanément et le lait de vache peut être réintroduit. La guérison est estimée à 75% à l’âge de trois ans et à 90% à l’âge de 6 ans.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/l-allergie-aux-proteines-de-lait-de-vache.html

Les Actualités Scientifiques sur La Nutrition

 

Pour les enfants, et leurs parents

 

Consommer des plats « faits maison », une grande variété de fruits et de légumes, du poisson et des volailles et éviter l’introduction trop précoce d’une alimentation « industrielle » pour adultes diminuerait le risque allergique.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/alimentation-et-allergie-alimentaire-dans-les-deux-premieres-annees-de-vie.html

 

Goût, variété, naturalité, commensalité : sont parmi les grandes caractéristiques mises en avant par les mères françaises pour décrire la diversification alimentaire « idéale » pour leur enfant.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/comment-meres-francaises-vivent-elles-diversification-alimentaire-leur-enfant.html

 

Chez de jeunes adultes suivant un régime hypocalorique un apport élevé en protéine ne provoque pas de « déminéralisation » osseuse. Cette étude va à l’encontre de certaines des préoccupations liées au régime dit « acidifiant ».

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/un-regime-riche-en-proteines-n-affecte-pas-l-os.html

 

Idéalement, l’introduction du gluten dans l’alimentation de l’enfant devrait avoir lieu entre le 4ème mois et avant le 6ème mois. Si le gluten est introduit avant ou après le risque de maladie cœliaque augmente.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/age-ideal-d-introduction-du-gluten.html

 

Notre rapport à l’alimentation est avant tout sensoriel et affectif. Or, nous disposons tous d’une combinaison de récepteurs sensoriels unique. Qui plus est, le jugement affectif (« c’est bon » ou « c’est mauvais ») de la sensation perçue dépend de notre conditionnement social et culturel. Le goût et la dégustation devraient occuper une place importante dans les programmes d’éducation nutritionnelle.

 

http://www.cerin.org/actualite-scientifique/construction-du-gout-ce-que-cela-implique-dans-education-nutritionnelle.html

 

Les Actualités Scientifiques sur La Nutrition

Partager cet article

Repost 0
Nutrition-pour-le-bien-être-et-la-performance dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance - dans Informations diverses
commenter cet article

commentaires