Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog

  • : Nutrition pour le bien-être et la performance
  • Nutrition pour le bien-être et la performance
  • : Ras-le-bol des régimes "yoyo" ? Besoin de perdre du poids sans vous affamer ? Vous êtes à la recherche de recette minceur ? Vous ne savez pas comment vous alimenter pour votre pratique sportive ? Alors ce blog est fait pour vous !!
  • Contact

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 10:00

 

Le cholestérol fait souvent parler de lui lors de problèmes cardiaques ou d’accident scardiovasculaire cérébral. On en parle aussi lors de la consommation de beurre ou d’œuf, que l’on proscrit souvent de notre alimentation, à cause justement de ce fameux cholestérol !

 

Mais savez-vous vraiment ce qu’est le cholestérol ? Savez-vous faire la différence entre « bon » et « mauvais » cholestérol ? Savez-vous où le trouver et en quelle quantité le consommer ?

Le Cholestérol

Le cholestérol : repères

 

Près de 20% de la population adulte présente un excès de cholestérol soit plus de 10 millions de personnes en France.

L’excès de cholestérol est plus fréquent dans le Nord et l’Est de la France que dans le Sud-Ouest.

Les hommes ont en moyenne plus de cholestérol que les femmes.

La moyenne du cholestérol total dans la population française est de 2,30g/L.

Le taux idéal de cholestérol est de 2g/L.

 

Le cholestérol : présentation

 

Le cholestérol fait partie des lipides, ou corps gras, et est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. C’est un composant essentiel de la membrane des cellules de l’organisme, des hormones, de la bile et dans la synthèse de la vitamine D. Le cholestérol provient de l’alimentation (1/4) et est synthétisé par le foie (3/4).

Le Cholestérol

Pourquoi parle-t-on de « bon » et de « mauvais » cholestérol ?

 

Le cholestérol circule dans le sang via deux transporteurs différents ce qui lui confère un nom et une action différente en fonction de son transporteur :

 

  • Lorsque le cholestérol se déplace des cellules vers le foie, puis est éliminé par la bile, on parle de « bon » cholestérol ou HDL-cholestérol. Ce cholestérol permet l’élimination du cholestérol de l’organisme.
  • Lorsque le cholestérol se déplace du foie vers les cellules, on parle de « mauvais » cholestérol ou LDL-cholestérol. Ce dernier est dangereux pour la santé, lorsqu’il est consommé en excès, car il a tendance à se déposer sur les parois des artères puis forme progressivement des plaques qui grossissent, durcissent et réduisent le diamètre des vaisseaux et artères.
Le Cholestérol

 

L’excès de cholestérol : Hypercholestérolémie

 

L’excès de cholestérol est l’un des principaux ennemis de nos artères. Un taux trop élevé de cholestérol constitue un facteur de risque d’accident cardiovasculaire par athérosclérose des vaisseaux. En effet le cholestérol circulant en excès dans le sang se dépose sur la paroi des artères, en particulier celle du cœur, du cerveau et des jambes, ce qui entraîne la formation d’athérome qui diminue le calibre interne du vaisseau. Ce dépôt de graisse peut avoir de grave conséquence et se manifeste brutalement dans le cœur par des angines de poitrine ou des infarctus du myocarde, dans le cerveau par des accidents vasculaire cérébral, et dans les jambes par des artérites.

Le Cholestérol

 

Pour connaître son taux de cholestérol, il suffit d’une simple prise de sang. Celle-ci doit-être effectuée dans une période d’alimentation habituelle à distance d’une grossesse ou d’une maladie récente. Le taux maximum de cholestérol est de 2,0g/L, on parle d’hypercholestérolémie lorsque le taux de cholestérol dans le sang est supérieur à 2,5g/L. Cependant l’interprétation du taux de cholestérol doit-être effectuée par un médecin, car d’un individu à l’autre le taux « normal » pourra varier en fonction du dosage des autres fractions de matières grasses du sang, mais aussi de l’âge, du sexe des antécédents de maladie cardiovasculaire, du tabagisme… Dans le cas où votre médecin aurait des doutes, ce dernier recommande le dosage respectif du « bon » et du « mauvais » cholestérol. Le taux de HDL-cholestérol est normalement compris entre 0,40 et 0,60g/L, le taux de LDL-cholestérol est normalement compris entre 1 et 1,60g/L.

 

Le Cholestérol

L’excès de cholestérol est causé principalement par :

 

  • Une alimentation trop riche en acides gras saturés apportées par les graisses animales, les œufs et les produits laitiers (fromage et beurre). En outre un excès de poids peut augmenter le taux de « mauvais » cholestérol.
  • Un terrain génétique particulier. Certains facteurs génétiques exposent des personnes, plus que d’autres au risque de présenter une hypercholestérolémie en fonction de leur terrain génétique familial. A savoir tout de même que l’hypercholestérolémie ne se transmet pas de façon systématique des parents aux enfants.
  • Certaines maladies, des affections notamment du rein, du foie et de la thyroïde, ou le diabète peuvent être responsable d'une augmentation du taux de cholestérol. 
  • Certains médicaments (contraceptifs oraux, produits contre l’acné, cortisone…) peuvent augmenter le taux de cholestérol, qui reviendra à la normal à l’arrêt du traitement.

 

Les aliments riches en cholestérol

Le Cholestérol

 

Diminuer son taux de cholestérol

 

Pour réduire votre taux de cholestérol de 15% sans médicament, il vous faudra jouer sur votre alimentation. Il vous faudra :

 

  • Diminuer votre apport énergétique global, surtout en cas de surpoids ;
  • Limiter (pas supprimez) vos apports en cholestérol, en lipides et en acides gras saturés (graisses d’origine animale, viandes grasses, charcuteries, fromages, beurre, crème, œufs…) ;
  • Limiter la consommation de graisses visibles : fritures, sauces, lard, saindoux, charcuterie… ;
  • Privilégier les matières grasses végétales riches en acides gras poly-insaturés (margarine, huile) ;
  • Manger du poisson 3 à 4 fois par semaine, ce dernier étant moins gras que la viande et riche en acides gras poly-insaturés ;
  • Augmenter votre apport de fibres végétales : fruits, légumes, pain complet, céréales complètes, féculents complets ;
  • Diversifier vos apports en huiles végétales (huile de noix, de colza, d’olive…) ;
  • Eviter les excès de sucres qui peuvent entraîner un surpoids et contenir des graisses cachées (glaces, pâtisseries, sodas…) ;
  • Augmenter votre apport en antioxydants (vitamine C, vitamine E, provitamine A, zinc sélénium) en consommant d’avantage de fruits et légumes, de graisses végétales et de poissons.

Partager cet article

Repost 0
Nutrition-pour-le-bien-être-et-la-performance dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance
commenter cet article

commentaires

Al 06/01/2015 12:12

Indépendamment du régime et des médicaments, la perte de poids est une mesure phare anti-cholestérol. Elle entraîne à elle seule une baisse du taux de « mauvais cholestérol » dans le sang (ou LDL-cholestérol) et des triglycérides. C'est pourquoi la baisse du taux de cholestérol persiste dans le temps si le poids de forme est maintenu.