Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog

  • : Nutrition pour le bien-être et la performance
  • Nutrition pour le bien-être et la performance
  • : Ras-le-bol des régimes "yoyo" ? Besoin de perdre du poids sans vous affamer ? Vous êtes à la recherche de recette minceur ? Vous ne savez pas comment vous alimenter pour votre pratique sportive ? Alors ce blog est fait pour vous !!
  • Contact

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 15:17

Cette semaine, cela ne vous a sûrement pas échappé, les médias ont relayés les résultats d’étude mettant en relation la consommation de viandes rouges et de charcuterie avec des risques plus ou moins importants d’apparition de cancer. Cependant, une fois que l’on a retenue cette information, a-t-on vraiment tout dit : quel cancer ? quelle quantité de viande ? quel type de cuisson ?

Nous commencerons par éclaircir ces différents points, puis nous nous intéresserons aux comportements à adopter pour notre consommation : doit-on arrêter de manger de la viande rouge et de la charcuterie ? comment limiter les risques de cancer ?

Viande rouge, charcuterie et… cancer ?

 

Les faits scientifiques

 

Avant tout, je vous propose de consulter le communiqué de presse de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à partir duquel cette information a été développée dans de nombreux médias :

Ce communiqué ne donne finalement pas de nouvelles informations par rapport aux recommandations nutritionnelles déjà en vigueur, et ne fais que confirmer ce qu’avait déjà écrit l’Institut national du cancer (Inca) : la consommation de viande rouge (bœuf, porc, mouton, veau, agneau, cheval) est probablement cancérogène pour l’homme et favoriserait l’apparition du cancer du colorectal, du pancréas et de la prostate ; la consommation de charcuterie (viande conservée par fumaison, séchage, salage ou par adjonction de conservateur) est cancérogène pour l’homme et provoque l’apparition du cancer du colorectal. 

Viande rouge, charcuterie et… cancer ?

A cela ajoutons un premier bémol, certes les risques de cancer sont augmentés via la consommation de charcuterie et de viandes rouges mais les risques restent bien inférieurs à ceux liés à la consommation de tabac et d’alcool ! Second bémol, le risque de cancer va de pair avec la quantité de viande consommée : le risque de cancer colorectal augmente de 18% par tranche de 50g de charcuterie consommée par jour et de 17% par tranche de 100g de viande rouge consommée par jour. Un français adulte consommerait 370g de viande rouge par semaine (53g par jour) et 270g de charcuterie par semaine (38g par jour), cependant 1 français sur 4 consommerait plus de 50g de charcuterie par jour. Ainsi plus la consommation de viande rouge et de charcuterie est importante plus le risque de cancer est élevé. Bien évidemment si votre consommation de ces produits est importante, et combiné à la consommation de tabac et d’alcool et à une faible activité physique, les risques sont d’autant plus importants. La viande rouge et la charcuterie ne présentent pas un risque de cancer à elles seules !

Viande rouge, charcuterie et… cancer ?

Les risques d’apparition de cancer en consommant de la viande rouge dépendra aussi du mode de cuisson. La cuisson à très haute température ou directement sur la flamme (barbecue) révèle des éléments qui pourraient être carcinogènes en fonction de son patrimoine génétique, ne connaissant pas ce dernier, la prudence reste de mise !

 

Les éléments carcinogènes dans les charcuteries et les viandes rouges sont les nitrites (additif alimentaire mutagène et toxique utilisé comme conservateur et fixateur de couleur) et le fer dit héminique très oxydant, d’autant plus lorsqu’il est combiné aux conservateurs des charcuteries (5 à 6 fois plus toxiques pour l’intestin). Ce fer forme des composés toxiques qui attaquant les cellules du colon. Cependant ce fer présente de nombreux intérêts nutritionnels, il est donc nécessaire de couplé sa consommation à une consommation de fruits, légumes, aromates… qui apporteront des vitamines antioxydantes.

Viande rouge, charcuterie et… cancer ?

Les conseils pour limiter les risques

 

En quantité : Ne consommez pas plus de 500g de viande rouge par semaine, soit 3 fois par semaine, et alternez votre consommation de viande rouge avec la consommation de viande de la viande blanche, de poisson, de crustacé et d’œuf. Limitez un maximum votre consommation de charcuterie, n’en consommez pas tous les jours et ne dépassez pas 50g par jour.

 

En qualité : pour limiter les additifs carcinogènes, privilégiez les charcuteries artisanales destinées à une conservation moins longue et donc moins riches en conservateurs. Achetez votre viande rouge chez un producteur nourrissant ces bêtes de façon naturel.

 

En préparation : Ne cuisez pas votre viande au barbecue plus d’une fois par semaine et ne mangez que rarement votre viande trop cuite.

 

En plus : consommez des fruits et légumes à chaque repas, ajoutez des herbes et aromates plutôt que des matières grasses et bougez régulièrement.

Viande rouge, charcuterie et… cancer ?

Partager cet article

Repost 0
Nutrition-pour-le-bien-être-et-la-performance dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance - dans Vos aliments Votre santé
commenter cet article

commentaires

Alisson 17/11/2015 17:21

Un des premiers conseils alimentation du médecin à la personne diabétique : arrêtez la viande rouge !