Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog

  • : Nutrition pour le bien-être et la performance
  • Nutrition pour le bien-être et la performance
  • : Ras-le-bol des régimes "yoyo" ? Besoin de perdre du poids sans vous affamer ? Vous êtes à la recherche de recette minceur ? Vous ne savez pas comment vous alimenter pour votre pratique sportive ? Alors ce blog est fait pour vous !!
  • Contact

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 10:00

Suite aux articles du 22 mai 2015 et du 18 septembre 2015 « Les idées reçues en nutrition (partie 1 et 2) », je vous propose un troisième article du même ordre, car malheureusement deux articles n’auront pas suffit pour faire le tour de ces dernières !

Les idées reçues en nutrition (partie 3)

 

On peut se passer du lait et des produits laitiers pour couvrir ses besoins en calcium ; Passé 20 ans, on n’a plus besoin de consommer des produits laitiers.

Le lait et les autres produits laitiers, sont la meilleure source de calcium et offrent le calcium le mieux assimilable par le corps humain. Ces derniers sont donc indispensables pour couvrir nos besoins en calcium. Il existe effectivement d’autres sources de calcium, mais ce sont des sources moins importantes et moins bien assimilables par le corps.

Les besoins en calcium varient tout au long de la vie et s’ils augmentent jusqu’à 18 ans pour rediminuer ensuite, ils augmentent à nouveau lors de la grossesse, de la ménopause, après 55 ans chez les femmes et  après 65 ans chez les hommes.

Pour plus d’informations consultez les articles suivants :

Les produits laitiers pourquoi en consommer http://dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance.over-blog.com/article-les-produits-laitiers-pourquoi-en-consommer-114500082.html

Bien choisir son lait http://dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance.over-blog.com/article-bien-choisir-son-lait-114722873.html

 

Il y a autant de calcium dans le lait entier, demi-écrémé et écrémé.

Moins votre lait sera gras, moins il sera riche en calcium. Cependant cette différence reste faible, mais elle existe : lait entier 117mg, lait demi-écrémé 115mg, lait écrémé 113mg.

 

Le lait écrémé peut-être consommé à volonté.

Bien qu’écrémé et moins riche en graisse, le lait écrémé présente en effet deux fois moins de calories que le lait entier, cependant pour 100g il apporte tout de même 30Kcal. Ainsi, et comme tout aliment, il n’est pas conseillé de le consommer à volonté !

 

Le camembert est un fromage gras.

Le camembert contient 20g de lipides pour 100g de produit contre 27g pour la moyenne des fromages (Saint-Nectaire 22g, Saint-Marcellin 27g, Saint-Paulin 22g, Roquefort 27g…). Le camembert n’est donc pas un fromage gras !

Les idées reçues en nutrition (partie 3)

Le gruyère ne fait pas grossir.

Si l’on peut dire du camembert qu’il n’est pas gras, on ne peut pas en dire autant pour le gruyère ! En effet ce dernier contient 34g de lipides et 430Kcal pour 100g de produit, mais il est aussi très riche en calcium 1360mg ! Ainsi pour un bon apport en calcium il sera conseillé de manger du gruyère, en revanche pour garder la ligne il faudra rester raisonnable sur les quantités consommées (en moyenne 30-40g de fromage par jour) !

 

Manger un yaourt au fruit équivaut à consommer un fruit.

Consommer un yaourt au fruit est bien loin de la consommation d’un fruit ! En moyenne un fruit de 150g apporte 127,5g d’eau, 2,85g de fibres, 15,3g de sucres, 147µg de vitamine A, 34,8mg de vitamine C et 33,9µg de vitamine B12. Un yaourt au fruit de 125g apporte seulement 102g d’eau, 0,5g de fibres, 14,5g de sucres, 26,3µg de vitamine A, 1mg de vitamine C et 30,5µg de vitamine B12.

 

Les yaourts à 0% de matière grasse ne font pas grossir.

Les yaourts à 0% de matières grasses, bien qu’ils ne contiennent aucune matières grasses apportent 42Kcal, 4,4g de protéines et 5g de glucides pour 100g. Leur apport énergétique n’étant pas égal à 0, ils vous feront forcément prendre du poids si vous les consommer en trop grande quantité. En revanche consommé en quantité raisonnable, tout comme un yaourt au lait entier ou au lait demi-écrémé, vous garderez votre ligne !

 

Le lait de soja peut remplacer le lait.

Le lait de soja est produit à partir de graine de soja et d’eau. Il présente les mêmes valeurs énergétiques et protéiques que le lait de vache mais présente plus d’acides gras poly-insaturés meilleurs pour l’organisme. Cependant le lait de soja ne contient quasiment pas de calcium, sauf pour les laits de soja enrichis en calcium. En outre ce calcium ajouté possède une biodisponibilité moindre que celui du lait de vache. Enfin le soja contient des isoflavones (dérivés d’hormones) qui doivent être consommé avec modération. Le lait de soja peut donc remplacer le lait de vache occasionnellement.

Les idées reçues en nutrition (partie 3)

 

Le poisson est moins nutritif que la viande.

Le poisson et la viande sont autant nutritifs l’un que l’autre mais pour des nutriments différents, il est donc intéressant de consommer ces deux produits au cours d’une même semaine.

La viande est plus riche en calorie (+50), en protéine (+5g), en graisse (+4g), en phosphore (+40mg), en potassium (+70mg), en fer (+1,5mg) et en zinc (+3,5mg).

Le poisson est plus riche en eau (+6g), en amidon (+3g), en calcium (+12mg) en sodium (+216mg), en iode (+57µg), en sélénium (+23µg), en vitamine A (+31µg) et en vitamine E (+1g).

 

Le poisson le plus gras est toujours plus maigre que la viande la moins grasse.

Cette affirmation n’est vraie que pour des poissons bruts non fumés ! En effet le saumon fumé d’élevage peut contenir jusqu’à 25% de matières grasses (seulement 7-9% pour des saumons fumé sauvages d’Ecosse ou d’Irlande) contre seulement 5% pour un blanc de poulet cuit. Ensuite les poissons panés ou cuits meunière peuvent être beaucoup plus gras qu’une viande blanche (15g de lipides pour un poisson pané frit, 12g de lipides pour un saumon fumé, 4g de lipides pour un blanc de poulet). Pour manger moins gras, il est donc conseillé du poisson, même gras, mais il faudra faire attention à la façon de le préparer !

 

Les huîtres sont grasses et contiennent beaucoup de cholestérol.

Les huîtres contiennent, bien au contraire très peu de graisses (0,53g de lipides pour 100g), très peu de calories (22Kcal pour 100g) et très peu de cholestérol (50mg pour 100g). Les huîtres sont excellentes pour la santé car peu riches en graisses saturées, tout en présentant une très bonne source de protéines, d’oméga 3, de vitamine B12, de fer, de zinc (défenses immunitaires), de cuivre et d’iode (fonctionnement de la thyroïde et des hormones de la reproduction).

 

Les charcuteries sont bien trop grasses.

Pas toujours, la plupart des charcuteries consommées en France contiennent moins de 20% de lipides. Il suffit simplement de mieux les choisir, un produit considéré comme gras contient plus de 10% de lipides, or il existe quelques charcuteries contenant moins de 10% !

Les idées reçues en nutrition (partie 3)

Il y a du cholestérol dans les charcuteries.

Il y a effectivement du cholestérol dans les charcuteries, mais ce ne sont pas les aliments le plus riches ! 

Les idées reçues en nutrition (partie 3)

Comparons ces chiffres à quelques charcuteries : jambon cru 76,6mg, jambon cuit 33,5mg, saucisson sec 105mg, mortadelle 85mg, pâté en croûte 6,2mg, pâté de campagne 205mg, coppa 66mg…

 

Les œufs contiennent du fer.

Les œufs contiennent du fer, mais sont loin d’être les aliments les plus riches en fer. En effet ils contiennent 1,64mg de fer contre 82mg pour le thym, 66mg pour le cumin, 22mg pour le boudin noir, 17mg pour le chocolat noir, 16mg pour la coriandre, 15mg pour les palourdes, 10mg pour le foie de poulet et le bigorneau, 6mg pour le bœuf…

 

Les œufs sont sources de vitamines.

Les œufs ne sont là encore pas la meilleure source de vitamine, ils présentent une source intéressante de vitamine B12 (75µg contre 53 en moyenne pour les légumes et 22 en moyenne pour les fruits), mais pour le reste les apports sont bien inférieurs. En revanche, et par rapport aux autres sources de protéines ils présentent un apport intéressant calcium, de vitamine D, d’iode, de vitamine D et d’acides gras insaturés. 

Partager cet article

Repost 1
Nutrition-pour-le-bien-être-et-la-performance dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance - dans Vos aliments
commenter cet article

commentaires

moncoach.com 14/04/2016 11:53

Merci pour le partage ! C’est bon de le savoir