Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog

  • : Nutrition pour le bien-être et la performance
  • Nutrition pour le bien-être et la performance
  • : Ras-le-bol des régimes "yoyo" ? Besoin de perdre du poids sans vous affamer ? Vous êtes à la recherche de recette minceur ? Vous ne savez pas comment vous alimenter pour votre pratique sportive ? Alors ce blog est fait pour vous !!
  • Contact

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 09:00

La vitamine B8

 

Vitamine hydrosoluble non stockée dans le corps dont la consommation journalière est donc indispensable.

 

La vitamine B8 régule l’assimilation des protéines, glucides et lipides, et joue un rôle dans la vitalité des cheveux et des ongles.

 

En cas de carence, vous risquez : mauvais état des ongles et des cheveux, troubles cutanés (dermite, eczéma, peau sèche), atteintes des muqueuses (inflammation des lèvres et de la langue, candidose, muguet buccal, atrophie des papilles gustatives), troubles digestifs, fatigue, pâleur, somnolence, troubles psychiques, troubles neurologiques (hypotonie, convulsions), taux élevé de cholestérol, chute du taux d’hémoglobine, douleurs musculaires, et fatigue générale.

 

Les sources de vitamine B8 : foie, viande et fruit.

 

Les aliments les plus riches en vitamine B8 : elle est présente en faible quantité dans la plupart des aliments, mais les plus riches sont donc le foie, les abats, les rognons, le jaune d’oeuf, les légumes et les fruits.

Quelles vitamines, pour quels maux ? (partie 2)

La vitamine B9

 

Vitamine hydrosoluble non stockée dans le corps dont la consommation journalière est donc indispensable.

 

La vitamine B9 est utile à la reproduction cellulaire, joue un rôle fondamentale dans le métabolisme cérébral et nerveux et permet la synthèse des protéines et des acides nucléiques.

 

En cas de carence, vous risquez : anémie, troubles de la croissance, troubles psychiques (insomnie, apathie, asthénie, troubles de la mémoire, confusion, irritabilité, anxiété, dépression), troubles digestifs (diarrhée, nausée), atteinte des muqueuses (inflammation de la langue, gingivite), maux de tête, palpitations cardiaques, lésions de la peau et des ongles, troubles neurologiques et gingivites.

 

Les sources de vitamine B9 : fruits et légumes, foie.

 

Les aliments les plus riches en vitamine B9 : levure 3900 microgramme/100g, foie gras 600, foie de poulet 560, salades 170-300, foie de boeuf 260, haricots secs 250, noix 200, épinard 190, noix 50, brie 150, flocons d’avoine 60.

 

Astuces : à chaque repas mangez au moins un légumes verts !

Quelles vitamines, pour quels maux ? (partie 2)

La vitamine B12

 

Vitamine hydrosoluble stockée dans l’organisme.

 

La vitamine B12 joue un rôle dans la synthèse des protéines, dans la formation des globules rouges et dans la régulation du système nerveux. Elle est indispensable au métabolisme du fer et stimule la croissance et les cellules de la peau.

 

En cas de carence, vous risquez : anémie, troubles digestifs (nausée, constipation, colite), inflammation de la langue, chute des défenses immunitaires, douleurs musculaires, allergies, fatigue et perte d’appétit.

 

Les sources de vitamine B12 : viandes et équivalents, laits et produits laitiers.

 

Les aliments les plus riches en vitamine B12 : foie de boeuf 85 microgramme/100g, foie de mouton 65, rognons 35, hareng fumé 14,5, coeur de boeuf 13, thon cuit 11, saumon 7, levure alimentaire 5, boeuf 4,9, jaune d’oeuf 4,7 crevette 1,9, camembert 0,9.

 

Astuces : ajoutez de temps en temps un jaune d’oeuf sur vos pâtes.

Quelles vitamines, pour quels maux ? (partie 2)

La vitamine C

 

La vitamine C a pour premier rôle de prévenir le scorbut, maladie aujourd’hui disparue en Occident. Mais elle joue de nombreux autres rôles :

  • Synthèse du collagène, constituant de la peau, des veines et des capillaires.
  • Renforce les défenses immunitaires.
  • Améliore l’absorption du fer.
  • Action antioxydante.

La vitamine C est l’une des vitamines les plus fragiles et disparait rapidement à la lumière, et à la chaleur. La surgélation permet de réduire ces pertes. Sa concentration est la plus importante dans la peau des fruits.

 

En cas de carence, vous risquez : troubles cutanés, cicatrisation ralentie, gingivite, dentition en mauvais état, retard de croissance des os, anémie, fatigue, augmentation des infections, maux de tête, troubles du sommeil, palpitations cardiaques, manque de concentration, et irritabilité.

 

Les sources de vitamine C : fruits et légumes, abats.

 

Les aliments les plus riches en vitamine C : kiwi, goyave 250mg/100G, persil, cassis 200, poivron, oseille 120, chou-rouge, chou-fleur, brocoli, épinard 50-80, citron 52, orange, fraise 50, pamplemousse, pomme de terre nouvelle 40, groseille 35, foie, mandarine 30, framboise, ananas 25, haricot vert, tomate 20, asperge 14, poire 5, pomme 2-12, viande et poisson moins de 10.

 

Astuces : ajoutez du jus de citron dans votre eau, votre thé, vos sauces de salades, sur vos poissons ou encore vos légumes.

Quelles vitamines, pour quels maux ? (partie 2)

La vitamine D

 

La vitamine D a pour fonction principale de gérer l’utilisation du calcium et du phosphore. Elle joue donc un rôle primordial dans la croissance, la lutte contre l’ostéoporose et la minéralisation des dents. Elle régule aussi la contraction musculaire et stimule les défenses immunitaires. Enfin elle intervient dans la reproduction et la production hormonale.

 

En cas de carence, vous risquez : baisse du taux de calcium sanguin entraînant des convulsions et des troubles du rythme cardiaque, maladie osseuse (rachitisme et ostéoporose, ramollissement des os du crâne).

 

Les sources de vitamine D : poissons gras, oeufs, rayon UV.

 

Les aliments les plus riches en vitamine D : huile de foie de morue 8520 UI/100g, saumon, anguille fumée 6400, sardine en conserve 2400, oeuf entier 2000, sardine fraîche 1440, hareng frais 920, champignon frais 152, emmental, cacao, beurre 100, foie de volaille 52, germe de blé 28, foie de veau, foie de porc 20, lait de vache 4.

 

Astuces : pour vos apéritifs proposez des bâtonnets de légumes à tremper dans des rillettes de poisson gras faites maison (fromage blanc et miette de sardine par exemple). Pensez aussi à exposer vos bras et votre visage au soleil pendant 15 à 20 minutes par jour.

Quelles vitamines, pour quels maux ? (partie 2)

La vitamine E

 

La vitamine E présente des propriétés antioxydantes permettant de lutter contre les effets délétères des radicaux libres, anti-vieillissement, anticoagulantes et anti-inflammatoires. Elle joue aussi un rôle dans la production d’énergie, dans l’équilibre générale et agit contre les problèmes circulatoires.

 

En cas de carence, vous risquez : troubles de la reproduction (arrêt de la spermatogenèse et stérilité chez la femme), anémie, troubles neurologiques, destruction des globules rouges, faiblesse musculaire, perte des réflexes, troubles cardio-vasculaires, baisse de la vision, vieillissement de la peau et un plus grand risque d’infection.

 

Les sources de vitamine E : huiles végétales, graines oléagineuses.

 

Les aliments les plus riches en vitamine E : huile de germe de blé 200mg/100g, huile de maïs, huile de soja 100, huile de colza, huile de tournesol 70, huile de noix, huile d’arachide 40, huile d’olive 10, cacao en poudre, noix de coco 3, beurre, légumes secs 2, épinard 1,8, oeuf entier, foie 1, viande, volaille, poisson 0,5-0,7, banane 0,4, salade chou 0,3, lait 0,06.

 

Astuces : variez vos huiles d’assaisonnement et de cuisson (privilégiez l’huile d’olive pour la cuisson) et utilisez des graines oléagineuses pour agrémenter vos crudités.

Quelles vitamines, pour quels maux ? (partie 2)

La vitamine K

 

La vitamine K est indispensable dans la coagulation sanguine et la calcification des os et des dents.

 

En cas de carence, vous risquez : tendance plus importante aux bleus et aux saignements, menstruation abondante, hémorragie interne (le plus souvent digestive), augmentation du risque de fracture et ostéoporose.

 

Les sources de vitamine K : huiles végétales, foie, poissons.

 

Les aliments les plus riches en vitamine K : farine de poisson 15mg/100g, épinard 0,6, foie de porc 0,3-0,8, chou, chou-fleur 0,5, viande 0,1, pomme de terre 0,08, lait 0,002.

Quelles vitamines, pour quels maux ? (partie 2)

Partager cet article

Repost 0
Nutrition-pour-le-bien-être-et-la-performance dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance - dans Vos aliments Votre santé
commenter cet article

commentaires

tia 26/05/2017 16:24

il faut manger un peu de tout pour avoir une alimentation équilibré