Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma Présentation

  • dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance
  • Amicissement, équilibre, performance
  • Amicissement, équilibre, performance

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
18 mai 2018 5 18 /05 /mai /2018 09:00

Les habitudes alimentaires des enfants se façonnent entre 1 et 5 ans et influenceront son alimentation tout au long de sa vie. Quelles sont les bonnes habitudes à prendre ? Quels repères mettre en place ? Quelles astuces utiliser ?

Les bonnes habitudes alimentaires chez les touts petits

La faim et la satiété

 

Avant toute chose, votre enfant doit être capable de repérer les signaux lui permettant de différencier la faim, de l’appétit et de la satiété :

 

. La faim est différente en fonction de la croissance, de l’activité physique, des aliments consommés au cours de la journée, des moments de la journée… Elle se caractérise par des gargouillis au niveau de l’estomac, par un manque d’énergie, par une difficulté à se concentrer, par des vertiges, par des maux de tête, par de l’irritabilité…. Le corps manifeste ainsi un besoin d’énergie à combler pour continuer à fonctionner correctement.

 

. L’appétit correspond plutôt à une envie, un désir de manger, ce n’est donc pas un besoin éprouver par le corps. L’appétit variera en fonction de l’émotion, de l’humeur, du stress, de la fatigue ou sera déclencher par une odeur ou la vue d’un met agréable.

 

. La satiété entraîne la disparition de la sensation de faim ainsi que tous les signaux associés. Une nouvelle sensation apparaît, celle d’avoir l’estomac juste assez rempli, par de lourdeur, pas de ballonnement.

 

La faim et l’appétit sont très variables chez un enfant, tout d’abord d’un enfant à l’autre, mais aussi d’un repas à un autre, d’un jour à un autre. Ainsi il est préférable de faire confiance à son enfant en le laissant déterminer les quantités dont il a besoin, il est le mieux placé pour écouter les signaux que lui envoie son corps. Cependant certains facteurs peuvent influencer ces signaux : l’envie de continuer à jouer, la durée d’un repas, les émotions ressenties au cours du repas, l’envie de faire plaisir en mangeant les plats préparés, la peur de manquer de nourriture, la disponibilité d’un aliment préféré…

Vous pouvez ainsi aider vos enfants à reconnaître ces différents signaux en leur demandant ce qu’ils ressentent avant, pendant et après un repas, vous les guiderez ainsi vers l’écoute des bons signaux et ainsi reconnaître la faim.

Les bonnes habitudes alimentaires chez les touts petits

Les trucs et astuces

 

Pour installer les bonnes et saines habitudes alimentaires chez votre enfant, quelques conseils sont à suivre :

 

  • Respecter son appétit à chaque repas, il peut varier du simple au double d’un jour à l’autre en fonction de son activité physique, de son humeur, de sa fatigue ou encore des poussées de croissance.
  • Servez 3 repas et 1 ou 2 collations par jour à votre enfant, ses besoins énergétiques et nutritionnels sont importants, mais son estomac est de petite taille, plusieurs repas avec des quantités adaptées lui permettront d’être en forme toute la journée et de grandir harmonieusement. Les collations doivent être proposées entre deux repas et au moins deux heures avant le repas suivant pour ne pas couper l’appétit et brouiller les signaux de faim.
  • Gardez des horaires stables pur chaque repas, cette routine évitera les grignotages et la confusion des signaux.
  • N’hésitez pas à varier les goûts et les couleurs dans l’assiette de votre enfant dès son plus jeune âge, présentez lui régulièrement de nouvelles saveurs. Plus il est initié tôt à de nouveau aliments plus il y a de chances qu’il les aime !
  • Ne négociez pas, ne récompensez pas et ne punissez par le biais des aliments, dans la mesure du possible. En effet en agissant ainsi vous brouillez les signaux de faim et de satiété.
  • Pour le dessert, attendez que tout le monde ait finit son plat avant de le servir et servez la même portion que le plat ait été fini ou non.
  • Ne mettez jamais votre enfant au régime, cela pourra entraver sa croissance. S’il mange sans faim ou qu’il a pris du poids parlez-en à son médecin et le guidez dans une meilleure écoute des signaux de faim et de satiété.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Fontaine à eau sur réseau 22/05/2018 00:48

Et oui tout s'apprend dès le plus jeune âge...