Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma Présentation

  • dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance
  • Amicissement, équilibre, performance
  • Amicissement, équilibre, performance

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
22 juin 2018 5 22 /06 /juin /2018 09:00

Quel parent ne s’est jamais demandé si son enfant mangez trop ou pas assez ? Si l’appétit de « moineau » devait être comblé ou non par des collations plus nombreuses ? Quelles horaires de repas correspondent au rythme de son enfant ?

Nous allons tenter de faire un petit tour d’horizon des habitudes alimentaires à donner à son enfant pour faciliter son développement et éviter les problèmes liés à la nourriture.

A table, les bonnes habitudes pour vos enfants

Le rôle du parent

 

En tant que parent, plusieurs rôles vous incombent au moment du repas pour donner de bonnes habitudes alimentaires, pour développer le goût et donner les bonnes sensations de faim et de satiété à votre enfant.

 

Dans un premier temps vous devrez déterminer les aliments proposés à chaque repas (petit-déjeuner, déjeuner, dîner, collations) pour que ces aliments soient nutritifs et permettent de répondre aux besoins de votre enfant mais aussi pour favoriser le développement de ses goûts. Un nouvel aliment devra être présenté à une fréquence régulière pour finir par être accepter par les papilles de vos chères têtes blondes. Pour choisir les bons aliments et les bonnes proportions, je vous invite à lire ou relire les articles suivants : « Votre mémo nutrition », « Mangez équilibré, tout simplement », « L’alimentation des enfants de 1 à 6 ans », « Les bonnes proportions dans l’assiette de votre enfant ».

A table, les bonnes habitudes pour vos enfants

Dans un second temps, vous devrez fixer les horaires de repas et de collations pour mettre en place une routine et permettre à votre enfant d’écouter les signaux de faim et de satiété. En fonction de son âge votre enfant aura besoin de 3 repas et 1 à 2 collations par jour. Les 3 repas indispensables seront donc le petit-déjeuner, à prendre dans l’heure du lever, le déjeuner qui doit aura lieu 4 à 5h après le petit-déjeuner et enfin le dîner 2 à 3h après la collation de l’après-midi ou entre 18h30 et 20h30 pour que votre enfant puisse dormir 10 à 12h par nuit. La collation quant à elle doit avoir lieu au moment de la baisse de glycémie entre 16h et 17h. Selon l’heure de lever de votre enfant, son âge et sa capacité à manger de grande quantité ou non il sera possible de rajouter une autre collation en plus du traditionnel goûter. Par exemple pour un lever vers 6h, une collation à 10h lui permettra d’éviter « les coups de pompe » et de rester vigilant jusqu’au repas de midi.

 

Enfin, vous devrez mettre en place un environnement agréable et un cadre défini au moment des repas. Le repas a lieu assis à table avec toutes les personnes concernées par le repas, sans écrans et dans une ambiance calme, sans pression et sans énervement. Ne réglez pas les conflits à table, incitez les petits mangeurs à manger davantage et encouragez votre enfant à ressentir les signaux de faim et de satiété.

 

Ces trois responsabilités vous confèrent en plus un rôle de modèle, vos actions influeront sur le développement des habitudes alimentaires de vos enfants. Le respect de ces règles (consommation d’aliments nutritifs, la pratique d’une activité physique…) accompagnées de plaisir en leur compagnie peut avoir un impact important.

 

 

Le rôle de l’enfant

 

La faim et la satiété sont innés, l’enfant déterminera de manière instinctive les quantités dont il a besoin. Vous devez lui faire confiance et l’encourager à écouter ses signaux, pour les plus petits qui ne parlent pas encore vous devrez prêter attention à ses divers comportements : jette sa cuillère, pleure, tourne la tête, recrache… Pour en savoir plus je vous invite à lire l’article suivant : "Les bonnes habitudes alimentaires chez les touts petits ".

A table, les bonnes habitudes pour vos enfants

L’interaction parent-enfant sur l’alimentation

 

Aborder le sujet de l’alimentation avec vos enfants n’est pas toujours chose aisée en fonction de son âge, de son attention… Effectuer des activités sur l’alimentation peut-être une façon amusante d’aborder le sujet (« Le jeu diététique des 5 familles »), ou lors de repas vous pouvez mettre en place des apprentissages et des discussions en aidant votre enfant à développer une relation positive avec les aliments.

Au coeur de cette interaction avec votre enfant, il sera nécessaire de garder toujours une relation positive envers les aliments, l’alimentation et les repas. Ne qualifiez pas un aliment de « bon » ou de « mauvais » et ne les utilisez pas en guise de punition ou de récompense. Le plaisir doit-être au coeur des repas et des discussions sur l’alimentation, présentez une vision positive de l’alimentation en valorisant tous les groupes d’aliments !

 

 

Les différents sujets à aborder en fonction de l’âge de vos enfants

 

De 2 à 5 ans : découvrir la provenance des aliments et découvrir les aliments avec ces 5 sens.

Entre 6 et 7 ans : continuer les sujets précédents, votre enfant commence à affirmer ses préférences alimentaires, découvrir les effets des aliments sur le corps et apprendre à écouter les signaux de son corps (faim, satiété, soif).

De 8 à 9 ans : identifier les saveurs de base, écouter les signaux de son corps, l’aspect culturel lié à l’alimentation, les effets de l’alimentation sur le corps.

Entre 10 et 12 ans : les effets des éléments nutritifs sur le corps, interpréter la liste des ingrédients dans les aliments, planifier et réaliser une recette, écouter les signaux de son corps.

Partager cet article

Repost0

commentaires