Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma Présentation

  • dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance
  • Amicissement, équilibre, performance
  • Amicissement, équilibre, performance

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
13 septembre 2019 5 13 /09 /septembre /2019 09:00

Depuis le début de l’année, la NASH ou maladie du soda, maladie hépatique liée à l’obésité a fait son apparition dans les médias. Cette pathologie est en pleine progression dans les pays occidentaux, elle toucherait environ un tiers de la population des pays développés, d’où la vigilance émise par les instances de santé à son égard. Mais quels sont les symptômes ? Quels sont les facteurs de risques ? Quel régime suivre pour éviter la maladie du foie gras ou en cas de maladie du foie gras ? Petit tour d’horizon…

NASH : la maladie du soda

Définition, symptômes et causes

 

La maladie du soda présente une inflammation des tissus hépatique et des lésions cellulaires hépatiques causées par une accumulation de graisse dans le foie, qui survient en dehors de toute consommation excessive d’alcool. On parle alors de stéatite hépatique ou de stéatite du foie ou encore de foie gras, en résumé le foie contient trop de triglycérides. L’alcool peut tout de même être responsable d’une stéatose, la consommation est considérée comme excessive au delà de 20g par jour pour les femmes (2 verres) et 30g pour les hommes (3 verres). Au départ l’accumulation de graisse dans les cellules du foie cause une stéatite hépatique non alcoolique (NAFLD non alcoholic fatty livre disease) qui se soigne par des mesures hygiéno-diététiques, puis si la surcharge se poursuit la maladie se transforme en stéatohépatite non alcoolique (NASH non alcoholic steato hépatites). En progressant cette maladie peut conduire à des complications à l’intérieur du foie, tel que la cirrhose, le cancer du foie ou l’insuffisance hépatique, mais aussi à l’extérieur du foie comme les maladies cardiovasculaires.

NASH : la maladie du soda

Le patient ne souffre d’aucun symptôme, c’est une pathologie silencieuse qui ne fait pas souffrir et ne présente que très rarement des signes distinctifs comme fatigue et des douleurs en haut et à droite du ventre. Bien souvent, cette pathologie n’est détectée qu’à un stade avancé via une prise de sang ou une imagerie (foie trop grand) et reste donc largement sous-diagnostiquée. Lors de l’atteinte d’un stade avancé les symptômes sont plus importants : ascite (accumulation de liquide dans l’abdomen), élargissement des vaisseaux sous la surface de la peau, chez l’homme des seins qui prennent du volume, une rate anormalement grosse, rougissement de la paume des mains, foie de grande taille et jaunissement de la peau et du fond de l’oeil.

NASH : la maladie du soda

La maladie du foie gras peut être causée par différents facteurs :

  • Prédispositions génétiques,
  • Diabète mal contrôlé,
  • Diabète de type 2,
  • Hyperglycémie (taux élevé de glycémie veineuse, supérieur ou égal à 5,6mmol/L à jeun),
  • Hypertension artérielle (supérieure à 13/8,5),
  • Taux élevé de triglycérides (supérieur ou égal à 1,7mmol/L),
  • Surpoids,
  • Obésité abdominale (tour de taille supérieur à 94cm chez l’homme et 80cm chez la femme),
  • Sédentarité,
  • Faible taux de HDL (en dessous de 1,03mmol/L pour l’homme et 1,29 pour la femme),
  • Taux élevé de LDL,
  • Alcool,
  • Alimentation déséquilibrée (trop riche en sucres et en graisses).

Pour les personnes présentant un diabète de type 2 ou en surpoids, l’organisme produit plus d’insuline pour réduire la glycémie (sucre circulant dans le sang), mais l’organisme devient résistant à l’insuline et le pancréas en produit toujours plus. Ce qui perturbe le métabolisme des graisses dans le foie et cause son accumulation dans les cellules hépatiques. Cette résistance à l’insuline entretien la maladie, qui parfois crée elle-même la résistance à l’insuline, puis finit par l’aggraver.

NASH : la maladie du soda

Traitements

 

La toute première chose à faire est de changer de mode de vie en perdant du poids, en pratiquant une activité physique régulière et en suivant un régime hypocalorique. A l’heure actuelle, il n’existe aucun médicament pour guérir de la maladie, les traitements vont simplement soulager les symptômes. Si un stade avancée est atteint, la seule solution restera la transplantation hépatique.

On retiendra que la NAFLD peut-être guérie via des mesures hygiéno-diététiques, alors que pour la NASH ces mesures ne feront que la ralentir. Ces dernières permettent généralement de traiter la cause de l’accumulation des graisses dans le foie, donc de se débarrasser ou de ralentir la progression de la maladie du soda

 

 

Les mesures diététiques : Le régime spécial stéatose hépatique

 

Les points essentiels de ce régime sont les suivants :

 

En résumé votre alimentation doit-être composée de « bonnes graisses » (graisses végétales extraites à froid et de préférence utilisées crues), d’aliments de saison riches en vitamines notamment antioxydantes bénéfiques pour la santé, d’aliments à faible densité énergétique mais rassasiant (fruits et légumes frais et de saison, produit laitier allégé, céréales complètes ou semi-complètes, légumes secs, fruits de mer, poisson, protéines végétales, soupe…) présentant un index glycémique bas.

NASH : la maladie du soda

Ainsi à l’inverse il est préférable de laisser de côté :

  • Les aliments présentants un index glycémique élevé,
  • Les aliments contenants du sirop de glucose-fructose ou sirop de maïs (le fructose favorise le dépôt de graisse dans le foie),
  • Les produits industrialisés et transformés (sources de sucres et de mauvaises graisses),
  • Les aliments composé de graisses trans ou saturées.
NASH : la maladie du soda

Ces mesures permettront de réduire/prévenir la résistance à l’insuline, de perdre du poids (lente de l’ordre de 1kg/semaine maximum, une diminution de 5 à 10% peut suffire), de limiter la glycémie, le cholestérol et le taux de triglycérides sanguin.

 

Une fois la maladie guérie, il faudra garder une alimentation équilibrée, riche en aliment sain et pauvre en mauvaises graisses et sucres rapides, faute de cela la maladie risque fortement de se réactiver.

Partager cet article

Repost0

commentaires