Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma Présentation

  • dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance
  • Amicissement, équilibre, performance
  • Amicissement, équilibre, performance

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
6 décembre 2019 5 06 /12 /décembre /2019 10:00

Beaucoup de jeunes enfants préfèrent courir autour de la table, jouer dans le salon, ou simplement descendre de leur chaise à la moindre occasion plutôt que de rester à table. Certes pour eux cela est très drôle, mais pour les parents qui souhaitent passer un repas au calme et sans s’énerver ce n’est pas vraiment amusant… Si vos enfants sont dans ce cas, comment y remédier ? Quels comportements adopter ?

 

Introduction

 

L’échelle de temps des enfants est différente de celle des adultes, il n’est pas question de les faire rester à table 1h, mais tous sont capables de rester à table 15 à 20 minutes. On explique toujours aux enfants qu’il y a des temps et des moments différents dans la journée, le moment de dormir, le moment de se laver, le moment pour jouer… et donc le temps pour manger et passer un moment tous ensemble autour d’un ou plusieurs plats. Le respect des temps de repas c’est aussi le respect des autres et l’apprentissage de la vie en société. L’enfant doit comprendre que le repas est plus qu’un moment où l’on se nourrit, c’est aussi un moment de partage, de respect des personnes qui ont cuisiné et des personnes qui sont encore en train de manger. Maintenant il reste à ce que ça devienne réalité !

Comment garder votre enfant à table ?

Les 6 astuces

 

. A vous de donner l’exemple !

Si à table vous vous levez pour répondre au téléphone, pour plier du linge, pour ranger deux ou trois affaires… bref si vous vous levez pour autres choses que pour faire le service ou débarrasser la table alors votre enfant pensera qu’il peut se lever quant il veut et pour toutes les raisons imaginables. Donc laisser votre téléphone loin de la table du repas et prévoyez « vos corvées » pour après le repas.

 

. Faites participer l’enfant à la conversation.

Pour que le repas devienne un moment de partage et un moment agréable, il faut le partager et le rendre agréable ! Pour les enfants rester à table est ennuyeux, le plaisir gustatif n’est pas encore aussi développé que chez les adultes, donc savourer le repas au lieu d’aller ramper à 4 pattes sous la table n’est pas très intéressant. A vous d’intéresser votre enfant et de le faire participer en lui demandant comment c’est passé sa journée, quelles ont été les activités à l’école, quel livre il a regardé, avec quels copains il a joué… le repas ce n’est pas se contenter de manger, c’est aussi s’intéresser les uns aux autres.

 

. Ne faites pas trop durer les repas

Même s’il est important de proposer une structure de repas du type « entrée-plat-dessert » dès le plus jeune âge, en adaptant les quantités à l’appétit de chaque enfant, le temps d’attente entre les plats ne doit pas être trop long. Il est en effet agréable pour nous autres adultes de passer du temps à discuter à table, mais beaucoup moins pour l’enfant, donc on ne fait pas traîner plus que nécessaire !

Comment garder votre enfant à table ?

. Faites explorer son assiette à votre enfant

Nombre d’entre nous mangeons rapidement, machinalement et sans faire attention aux saveurs. Ainsi bien souvent on mange trop, on n’apprécie pas et on digère mal. Les enfants peuvent prendre nos habitudes, le repas n’est donc pas forcément un moment plaisant. Pour changer cela, questionner-le sur les goûts qu’il découvre, sur la texture des aliments, sur la couleur, s’il aime ou non… Des petites questions qui l’amèneront à décrire son assiette, les saveurs et ainsi à devenir un petit gourmet, en plus cela lui permettra d’enrichir son vocabulaire !

 

. Faites participer votre enfant à la préparation du repas et de la table

Selon l’âge de votre enfant vous pouvez lui confier différents rôles pour le faire devenir acteur de ce moment durant lequel il a du mal à se sentir concerné. Petit vous pouvez lui faire chercher les desserts dans le réfrigérateur pour tous les convives ou aller chercher le poivre en cours de repas. Cela lui permet de se lever tout en restant dans le cadre du repas, le reste du temps il sera plus facile pour lui de rester assis. Plus grand vous pouvez le faire participer à la préparation d’une entrée (laver la salade, préparer une sauce, couper les tomates…) ou d’un dessert (couper les fruits pour une salade, préparer des terrines fromage blanc-compote…) et vous pouvez-même lui demander d’installer les assiettes et couverts en choisissant les places de chaque participant ou de choisir la vaisselle qui lui plait !

 

. De temps en temps lâchez la bride

Lors d’un repas par semaine vous pouvez instaurer une règle un peu spéciale ou exceptionnelle, en expliquant bien que ce n’est pas un moment « comme d’habitude ». Ce qui permet à votre enfant de mieux ancrer les moments « habituels » tout en sachant que parfois les règles peuvent être assouplies et ne seront pas prises comme culpabilisantes à l’avenir. Vous pouvez ainsi faire une soirée pizza lors de laquelle il est autorisé de manger avec les doigts, un déjeuner lors duquel le dessert peut-être pris devant la télé, un petit-déjeuner autour de la table du salon assis par terre plutôt que dans la cuisine… à vous de décider pour faire plaisir à vos bambins !

Partager cet article

Repost0

commentaires