Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma Présentation

  • dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance
  • Amicissement, équilibre, performance
  • Amicissement, équilibre, performance

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 10:00

Votre enfant aime les gâteaux, les jus de fruits, les sirops, les bonbons… comme tous les enfant son goût pour le sucré est prépondérant. Cette appétence pour le sucre est exacerbé via les publicités à la télévision, les rayons des supermarchés débordant de produits au packaging les plus alléchants les uns que les autres. L’agence nationale de sécurité sanitaire a lancé une alerte sur la consommation excessive de sucre chez les enfants, 75% des 4-7 ans, 60% des 8-12 ans et 25% des 13-17 ans en consomment plus que les quantités recommandés. Alors comment faire pour que ces petits plaisirs restent occasionnels et ne perturbent pas l’alimentation des enfants ?

Le sucre dans l'alimentation de votre enfant

Lire les étiquettes

 

La face avant des paquets de bonbons, de biscuits et des céréales du petit-déjeuner est coloré, amusante, alléchante, attrayante… tout ce qu’il faut pour attirer l’oeil des enfants et des adolescents. En revanche lorsque l’on se penche sur l’arrière du paquet et plus précisément sur la liste des ingrédients et des valeurs nutritionnelles on peut vite déchanter. En bonne position se trouve bien souvent le sucre et s’il n’est pas cité clairement on le trouve sous forme de sirop de glucose, sirop de glucose-fructose, amidon modifié, maltodextrine… il est aussi accompagné d’huile de palme, de gélatine et de nombreux additifs reconnaissables par leur dénomination caractéristique « E700 », de moins en moins identifiable car les industriels aiment remplacer cette nomenclature par leur nom plus barbare mais moins reconnaissable pour des yeux non avertis. Donc attention aux listes d’ingrédients à rallonge, aux additifs et à la valeur nutritionnelle. Pour vous aider je vous invite à utiliser des applications pour smartphone tels que Yuka ou Open Food Facts et à lire les articles suivants : Comment démasquer les sucres dans notre alimentation ? Partie 1 et Partie 2 et Comment lire une étiquette ?

 

 

Mettre en place des règles

 

Bien entendu l’idée n’est pas de supprimer tous les apports de sucre dans l’alimentation de votre enfant. Le sucre participe au plaisir gustatif et à la construction de son équilibre alimentaire. Rappelez-vous lors de période où vous faisiez attention pour perdre du poids et que vous supprimiez trop de chose dans vos repas, la frustration apparaissait et cela entraînait fatalement un craquage ! Il est donc important d’éviter de créer des frustrations chez votre enfant pour ne pas entraîner des troubles du comportement alimentaire. En outre interdire un aliment à un enfant le rend encore plus attrayants aux yeux de ce dernier, qui tentera à tout prix d’en manger en cachette ou de « s’en gaver » à la moindre occasion. Donc mettez en place des règles et des limites, les enfants en ont besoin pour se construire et pour construire leur équilibre alimentaire. Le mieux est de ne pas avoir de stock important à la maison, ainsi on évite les tentations ! Vous pouvez instaurer par exemple une boisson sucrée lors des sorties, une poignée de bonbons lors d’anniversaire, un gâteau ou une pâtisserie le week-end… Bien entendu en tant qu’adulte vous devez adopter les mêmes règles, vous êtes l’exemple, si vous ne les suivez pas vos règles ne seront pas crédibles et encore moins respectées.

Le sucre dans l'alimentation de votre enfant

Privilégier les aliments « naturels »

 

De nombreux aliments industriels contiennent des sucres ajoutés, cela va de la soupe en brique en passant par les sauces et les vinaigrettes, jusqu’aux plats préparés. Là encore lisez bien les étiquettes et choisissez toujours l’aliments sans sucre ajouté ou qui en contient le moins, et s’il en contient préférez le sucre non modifié par l’industrie. Si les aliments censés être non sucrés le sont et que votre enfant en consomme régulièrement alors son appétence pour le sucre sera d’autant plus grande. Le plus facile reste d’éviter les aliments transformés et de choisir les aliments bruts (qu’ils soient frais, surgelé ou en bocal) puis de les préparer soi-même. Pour vous aider lors de vos courses je vous invite à lire l’article suivant pour repérer les aliments transformer : NOVA, une nouvelle étoile est née ?. Faites le marché et la cuisine avec votre enfant pour l’initier au goût et au couleur des aliments, cela fait aussi partie de la construction de son équilibre alimentaire. Enfin pour les desserts et goûters privilégiez les versions nature et sans sucre ajouté : yaourt avec une petit cuillère de miel, salade de fruits parsemé de cannelle ou de vanille, compote sans sucre ajouté, gâteau fait maison allégé en sucre…

 

 

Les morceaux de sucre dans les aliments

 

Un morceau de sucre = 6 grammes de sucre.

Un hamburger = 2,5 morceaux de sucre.

Un yaourt « Bonne Maman » = 3,5 morceaux de sucre.

100g de ketchup = 4 morceaux de sucre.

Un pot de Nutella de 400g = 30 morceaux de sucre.

Une boîte de mikado = 6,5 morceaux de sucre.

Un muffin au chocolat = 5 morceaux de sucre.

Une canette au caramel = 4 morceaux de sucre.

Un rouleau de mentos = 4 morceaux de sucre.

6 gâteaux Oréo = 7 morceaux de sucre.

Un Kinder country  = 2,5 morceaux de sucre.

Une canette de coca-cola = 13,5 morceaux de sucre.

Une tablette de chocolat noir 70% Lindt = 6 morceaux de sucre.

Une canette d’oasis = 6 morceaux de sucre.

6 barquettes Lu à la fraise = 5 morceaux de sucre.

20 M&M’s = 5 morceaux de sucre.

Un yaourt Danio 2,4%MG = 3,5 morceaux de sucre.

Une canette de Pulco = 3,5 morceaux de sucre.

30g de chocapic = 6 morceaux de sucre.

Une briquette de jus d’orange = 4 morceaux de sucre.

Un cornet de glace = 3 morceaux de sucre.

Une compote sucrée = 3 morceaux de sucre.

 

Pour rappel, l’organisme mondial de la santé recommande de ne pas dépasser 4 morceaux de sucre par jour soit environ 25g.

Le sucre dans l'alimentation de votre enfant

Proposer un goûter sain

 

Lors de son alerte l’agence nationale de sécurité sanitaire a insisté sur les « méfaits » des boissons sucrées, pâtisseries, biscuits et gâteaux proposés au goûter. Il est donc conseillé de remplacer les produits industriels riches en sucre, sans grand intérêt nutritionnel par des produits plus sains de ce point de vue. Pourquoi ne pas réintroduire des produits laitiers (lait, yaourt, fromage, fromage blanc, faisselle…), des fruits frais, des compotes et des fruits à coque ? L’objectif étant de varier, si un jour vous donnez des biscuits industriels, les jours qui suivent préférez un gâteau fait maison ou une tartine de confiture… Evitez de multiplier les sources de sucre dans un même goûter, pas de jus de fruits avec un gâteau au chocolat, pas de biscuits industriels avec un verre de soda… Pour vous donner des idées vous pouvez lire les articles suivants : Le goûter et Idées goûter.

 

Pour aller plus loin : Limitez l’exposition des enfants au marketing alimentaire.

Le sucre dans l'alimentation de votre enfant

Partager cet article

Repost0

commentaires