Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma Présentation

  • dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance
  • Amicissement, équilibre, performance
  • Amicissement, équilibre, performance

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
7 août 2020 5 07 /08 /août /2020 09:00
L'alimentation des reins en bonne santé ! (partie 2)

Limiter votre consommation de potassium

 

Pourquoi : la concentration sanguine en potassium doit-être comprise entre 3 et 5mmol/L, un excès ou un déficit peut entraîner des troubles de la contraction musculaire et donc du rythme cardiaque. Lorsque les reins fonctionnent moins bien une hyperkaliémie  peut s’installer, il est donc prudent d’en limiter les apports nutritionnels.

 

Conseils : éviter les aliments riches en potassium et privilégier les aliments pauvres en potassium. Cependant, vous pouvez réduire la teneur en potassium de moitié en épluchant les aliments ou en les découpant en morceaux pour les faire cuire à l’eau (départ à froid) puis en les égouttant avant de les consommer. Eviter aussi la cuisson au four à micro-ondes, à la vapeur, à l’étouffée ou en friture. Enfin ne consommez pas de sel de régime riche en chlorure de potassium, de la même façon faites attention aux aliments dits de régime allégé en sel, ils sont bien souvent complété par du chlorure de potassium. Seuls les produits où la mention « sans sel » est notée sont permis. Enfin les légumes surgelés sont pauvres en potassium, utilisez-les !

L'alimentation des reins en bonne santé ! (partie 2)

Aliments riches en potassium : kombu séch, wakamé, dulse séchée, persil séch, café en poudre soluble, tomate séché, basilic séché, cacao en poudre non sucré, paprika, curcuma, poivre et piment de Cayenne, herbes de Provence séchées, menthe séchée, graine de cumin, safran, graine de fenouil, lait en poudre écrémé, haricot blanc sec, oignon séché, shiitaké séché, marjolaine séchée, banane séchée, son de riz, morue salée et séchée, spiruline, haricot rouge sec, fruits séchés, oléagineux, Quinoa cru, frites, steak de soja, blettes et épinards cuits, légumes secs, avocat, fenouil cru, topinambour cuit, champignons crus, banane, cacao et dérivés, pruneaux, prunes, orange, kiwi, tomate (et ses dérivés), citrouille, artichaut, betterave.

 

Aliments pauvres en potassium : Céréales raffinées, pain, pâtes, nouilles chinoises, riz, semoule, farine… Fromages, de préférence le Brie, Camembert, fromage blanc, cottage, cancoillotte, mozzarella, ricotta. Lait et produits laitiers (yaourts...). (Attention à l’apport de phosphore avec les produits laitiers). Sucre, miel, confiture. Beurre, margarines végétales, huiles végétales. Salade (laitue, mâche). Baies, pêche, cerise, fraise, ananas, poire, pastèque. Les crucifères (brocoli, choux, cresson...), laitue, oignon, carotte, concombre, céleri, aubergine, haricots verts, poivron, courgette, maïs.

L'alimentation des reins en bonne santé ! (partie 2)

Limiter votre consommation de phosphore

Pourquoi : comme pour le potassium, un excès de phosphore peut provoquer des démangeaisons et des douleurs articulaires. En outre il augmente le risque de maladie cardiovasculaires en favorisant la calcification des artères. La concentration normale du phosphore varie entre 0,8 et 1,45mmol/L.

Conseils : éviter les aliments riches en phosphore (fromages, oeufs, viandes, poissons, oléagineux et légumes secs) et privilégier les aliments pauvres en phosphore. En outre il faudra faire attention aux additifs alimentaires chimiques comme le phosphate de riboflavine (E101), l’acide phosphorique (E338), le phosphate de sodium (E339), l’ortophosphate de potassium (E340), l’orthophosphate de calcium (E341), le phosphate de magnésium (E343), la phosphatides d’ammonium (E442), la disphophate (E450), le triphosphate (E451), les polyphosphates (E452), le phosphate d’aluminium sodique acide (E541), les phosphatides d’amonium (E1410), le phosphate de diamidon (E1412), le phosphate de diamidon phosphate (E1413), la phosphate de diamidon acétyle (E1414) et le phosphate de diamdion hydroxypropile (E1442) dans les produits industriels.

L'alimentation des reins en bonne santé ! (partie 2)

Aliments riches en phosphore : Les limonades à base de cola (normal, light, zéro, life). Toutes les variétés de bières, la liqueur aux œufs. Certains fromages. Les crustacées et mollusques suivants : crevettes roses et grises, les langoustes et langoustines, les moules. Les abats. Les gibiers suivants : faisan, perdrix, pigeons. Les céréales complètes : pain complet, pain gris, riz complet, pâtes complètes, quinoa, ébly®, céréales petit déjeuner tel que All bran®, fitness®, Fruit’ fibres®, muesli… Le chocolat et tous ses dérivés : biscuits, pralines, pâte à tartiner, poudre de cacao… Les fruits oléagineux : noix, noisettes, cacahuètes, amandes, pistaches, pignons de pin, noix de coco. Le beurre de cacahuètes, les préparations à base d’amandes (massepain, frangipane, galettes des rois, pâtisseries orientales...) ou noix de coco (macarons, rochers, crème et lait de coco). Les légumes secs : pois chiches, haricots secs, lentilles, pois cassés... › Les champignons. Les comprimés de levure de bière. Les « graines » : graines de tournesol, pavot, sésame, lin, courge…

Quelques valeurs : levure chimique (7240mg/100g), son de riz (1680mg/100g), graine de cucurbitacée (1230mg/100g), graine de tournesol grillée (1160mg/100g), levure alimentaire (1110mg/100g), son de blé (1030mg/100g), germe de blé (947mg/100g), lait en poudre écrémé (945mg/100g), graine de chia (860mg/100g), pavot (860mg/100g), spiruline (800mg/100g), beaufort (788mg/100g), lait en poudre demi-écrémé (782mg/100g), sésame grillé (774mg/100g), purée de sésame (761mg/100g), parmesan (735mg/100g), fromage de chèvre sec (729mg/100g), lait en poudre entier (708mg/100g), sésame graine décortiquée (703mg/100g), cacao non sucré (697mg/100g), comté (681mg/100g), noix du Brésil (658mg/100g), emmental (654mg/100g), levure boulangère (637mg/100g), son d’avoine (627mg/100g). 

Aliments pauvres en phosphore :

  • Les céréales et produits céréaliers : Le pain blanc, le riz blanc, les pâtes blanches, la polenta, la semoule, les céréales du petit déjeuner comme les Corn Flakes natures, Rice Crispies®, Honey pops®, Frosties®, Smacks®…
  • La viande, la volaille, le poisson, les œufs : Préférer toutes les viandes, volailles fraîches ou surgelées non préparées : Bœuf, veau, agneau, mouton, porc, dinde, poulet, lapin, dindonneau, canard, autruche, cheval, biche, chevreuil, lièvre, marcassin, sanglier, cuisses de grenouille… Tous les poissons frais ou surgelés non préparés : Cabillaud, truite, dorade, lotte, loup de mer, sole, pangasius, saumon, rouget, thon, colin, plie, flétan… Certains crustacés et mollusques (attention au sel) : Araignée de mer, calamar, crabe, noix de saint jacques, écrevisse, escargot, homard, huitres, noix de pétoncle, scampi. Le tofu. Les œufs (3 par semaine max).
  • Les laitages : Consommer en dessert ou en collation un produit laitier (yaourt, pudding, crème glacée) ou met préparé avec du lait ou du yaourt (crêpes). Préférer le lait, le lait battu, les produits à base de jus de soja, riz au lait…
L'alimentation des reins en bonne santé ! (partie 2)

Le tableau des nutriments de la maladie rénale

L'alimentation des reins en bonne santé ! (partie 2)
L'alimentation des reins en bonne santé ! (partie 2)
L'alimentation des reins en bonne santé ! (partie 2)
L'alimentation des reins en bonne santé ! (partie 2)
L'alimentation des reins en bonne santé ! (partie 2)

Partager cet article

Repost0

commentaires