Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma Présentation

  • dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance
  • Amicissement, équilibre, performance
  • Amicissement, équilibre, performance

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
12 mars 2021 5 12 /03 /mars /2021 10:00

Vous envisagez une chirurgie bariatrique, la date de l’opération approche ou vous souhaitez simplement vous renseignez sur le sujet, cet article est fait pour vous. Je vous propose, dans les lignes qui vont suivre, de faire une petite revue de l’alimentation post-opératoire à mettre en place pour éviter les carences liées à une moins bonne absorption des nutriments, pour limiter les symptômes douloureux qui peuvent être liés à la digestion et pour prendre connaissance des contraintes alimentaires qui modifieront votre alimentation tout au long de votre vie.

Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 1)

Conseils préalables

 

A la suite d’une chirurgie bariatrique il vous faudra mettre en place de nouvelles règles alimentaires à suivre à vie :

 

  • Fractionnez les repas.
  • Durée minimum d’un repas : 30 à 45 minutes.
  • Consommez de petites bouchées et mâcher une vingtaine de fois avant d’avaler
  • Posez les couverts entre chaque bouchées.
  • Faites cas de vos sensations (douleurs, blocages, sueurs…). Respectez-les et arrêtez de manger dès les premiers signes de rassasiement.
  • Consommez l’eau en dehors des repas (au minimum 15 minutes avant le repas et 30 minutes après le repas). Buvez régulièrement tout au long de la journée pour consommer 2 litres d’eau par jour. Ne consommez pas de boisson gazeuse ou de boissons sucrées.
  • Détendez-vous quelques instants après chaque repas pour faciliter la digestion.
  • La sensation de faim peut mettre plusieurs mois avant de réapparaître, manger malgré tout en respectant les quantités préconisées et un rythme alimentaire structuré.
  • « Humidifiez » vos protéines pour les avalez plus facilement cela évitera de subir la sensation de blocage au niveau de la gorge (dysphagie). Utilisez des eaux et des jus de cuisson, faites cuire vos viandes à la vapeur, coupez vos protéines en petits morceaux, utilisez un maillet à viande pour l’attendrir.

 

Les ustensiles nécessaires pour bien cuisiner après la chirurgie

 

Prévoyez aussi de cuisiner et de manger différemment. Pour cela l’utilisation d’ustensiles spécifiques pourra vous rendre service :

 

  • Un bol doseur et des cuillères à mesurer : pour quantifier vos aliments.
  • Une balance électronique de cuisine : pour peser vos aliments.
  • Un mixeur ou robot culinaire : pour manger des aliments mixés ou lisses.
  • Une passoire ou un tamis : pour séparer la partie solide des parties liquides ou mixées de vos aliments.
  • Des petits contenants (assiettes, bols, verres) : pour vos repas et vos collations.
  • Des boites en verres de conservation : pour cuisiner en quantité « normale » et conserver les restes 3 à 4 jours dans votre frigo.
Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 1)

Les collations

 

Elles seront essentielles pour compléter vos repas et couvrir vos besoins en énergie, protéines, vitamines et minéraux. Ajoutez des collations vous permet aussi de faciliter votre digestion et d’éviter les douleurs ou autres symptômes liés au travail de digestion.

 

Exemples :

 

  • Fromage blanc + compote.
  • Fromage + pain ou biscottes.
  • Yaourt.
  • Lait.
  • Viande séchée, blanc de dinde, blanc de poulet, jambon.

 

Ces aliments peuvent être enrichis en protéines à l’aide de lait écrémé en poudre à raison d’une à deux doses de 7g.

 

Les substituts de protéines

 

Dans les 5 semaines suivants l’opération il sera nécessaire pour couvrir vos besoins, d’ajouter des protéines en poudre à chaque repas. Cela évitera de consommer plus d’aliments solides, dont le volume ne serait pas tolérer par la nouvelle taille de votre estomac. Vous pouvez utiliser :

 

  • La poudre de lait écrémé.
  • La protéine en poudre du type Beneprotein.
  • L’isolat de protéines lactosérique (type Whey).
  • Des boissons de protéines à boire.

 

Les compléments vitaminiques

 

Votre estomac absorbera moins bien certains nutriments, des risques de carences existent pour les nutriments suivants  : le fer, le calcium, la vitamine D, la vitamine B12, la vitamine B1, la vitamine B9. Voici les supplémentations à envisager :

 

  • Fer : dans les complexes multivitaminiques contenant du fer (sulfate, fumarate, gluconate de fer), 36mg/jour. Ne prenez pas votre supplément de fer au même moment que votre supplément de calcium, prévoyez au moins 2 heures de décalage.
  • Vitamine B9 : dans les complexes multivitaminiques, 0,5mg/jour.
  • Vitamine B1 : dans les complexes multivitaminiques, au minimum 1,1mg/jour.
  • Vitamine D : choisir la vitamine D3, cholécalciférol, 1000UI par jour.
  • Calcium : supplément de calcium (citrate de calcium) sous forme de comprimé, 1200 à 200mg/jour en plusieurs doses. Ne prenez pas votre supplément de calcium au même moment que votre supplément de fer, prévoyez au moins 2 heures de décalage.
  • Vitamine B12 : supplément de vitamine B12, 350 à 500 microgramme/jour.

 

Parlez de cette supplémentation avec votre équipe de soin bariatrique ou avec votre médecin, chaque chirurgie et chaque personne est différente, les besoins peuvent varier. Prévoyez des contrôles sanguins réguliers pour vous assurer de votre état de santé nutritionnel.

Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 1)

La progression alimentaire

 

Le retour vers une alimentation « normale » prendra du temps, pour faciliter le confort digestif et la cicatrisation de votre estomac, il sera important de suivre une progression dans votre reprise alimentaire :

Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 1)

L’alimentation des 2 semaines suivants l’opération

 

Le petit-déjeuner : dans un récipient de 125ml placez du lait écrémé et de la cuite de la blédine ou de l’avoine que vous pouvez faire chauffer pour améliorer la digestibilité. Ajoutez ensuite 2 c.à.s de lait écrémé en poudre.

 

Le déjeuner et le dîner : préparez une soupe de légumes à base de lait. Faites bouillir des légumes coupés en morceaux (réservez l’eau de cuisson pour la consommer plus tard). Mettez vos morceaux de légumes dans un mixer avec du lait (200g de légumes = 200g de lait). Réduisez le tout en purée le plus lisse possible. Tamisez votre soupe pour vous assurer qu’il n’y ait aucun morceau ou grumeau puis ajoutez 2 c.à.s de lait écrémé en poudre.

 

Les collations : 125ml de lait ou une compote ou un yaourt nature ou aromatisé. Ajoutez à votre collation 2 c.à.s de lait écrémé en poudre.

Partager cet article

Repost0

commentaires