Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma Présentation

  • dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance
  • Amicissement, équilibre, performance
  • Amicissement, équilibre, performance

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 10:00

L’alimentation mixée/lissée (semaine 3 à 5)

 

Vous pouvez commencer à consommer des aliments moins liquide que lors des deux premières semaines, mais il faut encore manger des aliments très mous, lisses ou mixés. Pour vous aider à les cuisiner, suivez les conseils suivants :

 

  • Retirez la peau et les pépins des fruits et légumes.
  • Cuisez les aliments avant de les mixer et ajoutez-y un peu de liquide (jus de légumes, jus de cuisson des légumes, jus de viande, bouillon, eau, lait…) pour réduire les aliments en purée.
  • Utilisez des aliments mixés destinés aux bébés et ajoutez-y une protéine mixée (viande, poisson, oeuf, fromage fondu, poudre de lait écrémé).

 

Le petit-déjeuner : préparez des céréales froides 60ml de céréales du petit-déjeuner type Spécial K accompagné de 60ml de lait. Laissez reposer pour que les céréales ramollissent. Ajoutez ensuite 2 c.à.s de lait écrémé en poudre. Si vous avez encore de l’appétit vous pouvez ajouter une protéine un oeuf à la coque écrasé, un peu cru battu avec un peu de lait ou 60 ml de fromage blanc maigre.

 

Le déjeuner et le dîner : préparez une purée en mixant en quantité égale des protéines, des légumes et des féculents (vous pouvez aussi tout préparer séparément). Faites les bouillir à l’eau en morceaux puis mixez-les (avec l’eau de cuisson). Consommez 120g de votre préparation et ajoutez-y 1 c.à.s d’huile végétale crue. Si vous avez encore faim vous pouvez consommez 60ml de légumes ou de pomme de terre en purée.

 

Les collations : 125ml de lait ou un yaourt ou une compote ou 125ml de fromage blanc maigre. Ajoutez à cela 2 c.à.s de lait écrémé en poudre.

Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 2)

Réintroduction progressive de certains aliments

 

Pour continuer la progressivité de votre reprise alimentaire il faudra réintroduire progressivement les aliments que vous n’avez pas consommer depuis plusieurs semaines.Essayez un seul nouvel aliment à la fois après la chirurgie, il sera alors plus facile d’identifier ce qui entraîne des douleurs ou des troubles digestifs.

Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 2)

Les troubles digestifs : comment les traiter ?

 

Votre digestion sera perturbé, l’anatomie de votre estomac et de votre système digestif ayant été modifié. Certains symptômes désagréables pourront faire leur apparition, voici quelques conseils pour essayer de les traiter. Si Malgré la mise en place de ces conseils, les symptômes ne passent pas, prenez contact avec votre médecin.

 

En cas de constipation :

  • Augmentez progressivement votre apport de fibres.
  • Buvez au moins 2L d’eau par jour en prenant un verre d’eau au réveil pour stimuler votre intestin. Vous pouvez y ajouter du psyllium.
  • Prenez vos repas à heures régulières dans le calme.
  • Pratiquez une activité physique régulière (marche, ménage, sport…).
  • Présentez vous régulièrement à la selle.
  • Prenez le temps de vous détendre
  • N’utilisez pas de laxatifs chimiques de manière prolongée ou systématique.

 

En cas de diarrhée aiguë :

  • 24 à 48 heures : buvez 3L d’eau par jour (eau, eau de riz, jus de fruits, bouillons, infusion) et consommez exclusivement du riz blanc, carottes cuites et poulet.
  • 2 à 4 jours : consommez des aliments ralentisseurs de transit : riz, tapioca, pâtes fines, biscottes, carottes cuites, viandes et poissons maigres sans matières grasses, jambon, beurre cru, lait sans lactose, gruyère, fromage à pâte dure, pommes cuites, bananes bien mûres, gelée de pommes ou de coings.
  • Après 5 jours : réinsérez certains aliments : pâtes, pain, légumes cuits pauvres en fibres irritantes (laitue, poireau, courgette, asperge, haricot vert…), lait normal, yaourt, fromage blanc, fruits cuits ou très mûrs.

 

En cas de flatulences :

  • Evitez temporairement les aliments producteurs de gaz : pain chaud ou frais, pâtes, riz complets, légumes secs, choux, vert de poireau, radis, salsifis, topinambour, pomme de terre, navet, ail, oignon, échalote, châtaigne, orange, melon, boissons gazeuses, thé, café fort, aliments gras ou épicés.
  • Mangez à heure fixe.
  • Prenez le temps de mastiquer, mangez lentement.
  • Ne parlez pas en mangeant et buvez avant ou après les repas pour ne pas avaler d’air.
  • Supprimer les aliments qui les engendre. Si cela ne suffit pas utilisez des probiotiques de façon régulière.
Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 2)

Le retour à une alimentation normale (après 5 semaines)

 

Le petit-déjeuner :

  • Un féculent : une tranche de pain (non raffiné) grillé, 4 petites biscottes complètes, 60g de céréales complètes…
  • Une protéine : un oeuf, une tranche de jambon, un petit-suisse ou un yaourt, 125ml de lait, 30 à 45g d’oléagineux…

 

Le déjeuner et le dîner :

  • Une protéine animale ou végétale : viande, poisson, oeuf, charcuterie maigre, tofu, légumes secs… environ 90g
  • Une portion de légumes cuits de préférence, au minimum 50g.
  • Une portion de féculent complet cuit, au minimum 50g.

 

Les collations :

  • Une protéine : 125ml de lait, un yaourt ou un petit-suisse, 25g d’oléagineux…
  • Un fruit ou une compote ou une tranche de pain non raffiné ou 2 biscottes…

Commencez par manger un seul fruit par jour, pour être sûr de privilégier les protéines lors de vos collations et ainsi bien maintenir votre masse musculaire.

 

 

Les aliments à éviter

 

Suite à votre chirurgie bariatrique il faudra limiter la consommation des aliments suivants, même lors du retour à une alimentation « normale » :

 

  • Aliments gras et à haute teneur en gras, votre estomac les assimile beaucoup moins bien : viandes grasses, peau des volailles, charcuterie grasse, matières grasses cuites, sauce à bas de crème, friture, nourriture de fast food, pâtisserie…
  • Produits céréaliers à la consistance moelleuse, collante ou pâteuse qui peuvent entraîner de la dysphagie (sensation que les aliments sont coincés).
  • La caféine qui peut entraîner une déshydratation et endommager les reins : café, thé, soda contenant de la caféine, boisson énergétique…
  • Les produits riches en sucre qui peuvent causer le « dumping syndrome » : sucre, jus de fruits, sodas, pâtisseries, biscuits, gâteaux, crème glacée, bonbons, chocolats, miel, sirop d’érable, confiture…
  • Boisons gazeuses INTERDITES A VIE : elles augmentent la taille de l’estomac et risquent donc de vous faire prendre du poids. Cela concerne toutes les boissons gazéifiées, bière, champagne, eau gazeuse, eau minérale, soda…
  • Les aliments à grosse fibres ou filamenteux, pouvant créer des sensations de dysphagie : céleri, artichaut, tiges de brocoli, ananas frais, pois, légumes secs, poireaux, blette…
  • L’alcool risque de créer des ulcères et peut entraîner une reprise de poids. En outre votre corps absorbe plus rapidement l’alcool, vous en sentirez rapidement les effets, ne conduisez pas après avoir bu. A consommer donc très modérément.
Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 2)

Les aides pour le suivi de votre programme alimentaire

 

Vos horaires de repas

 

Tableau à remplir pour ne pas manquer de repas.

Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 2)

Votre assiette post-opératoire et l’ordre de consommation des aliment.

Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 2)Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 2)

Les aliments contenant des protéines.

Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 2)

Tableau pour vous aider à trouver les sources des différents nutriments.

Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 2)
Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 2)
Chirurgie bariatrique : les conseils alimentaires (partie 2)

Partager cet article

Repost0

commentaires