Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog

  • : Nutrition pour le bien-être et la performance
  • Nutrition pour le bien-être et la performance
  • : Ras-le-bol des régimes "yoyo" ? Besoin de perdre du poids sans vous affamer ? Vous êtes à la recherche de recette minceur ? Vous ne savez pas comment vous alimenter pour votre pratique sportive ? Alors ce blog est fait pour vous !!
  • Contact

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 16:04

yaourt-maison-copie-1.jpg

 

Les yaourts sont produits à base de lait pasteurisé coagulé obtenu par une fermentation lactique acide dû à deux ferments : streptococcus thermophilus et lactobasillus bulgarius. Ces deux ferments vivent en symbiose et stimulent la croissance de l’autre. Les yaourts sont classés différemment selon :

-   Leur teneur en matières grasses : on distingue les yaourts au lait écrémé dont la teneur en matière grasse est inférieure à 1%, les yaourts au lait partiellement écrémé qui contiennent au minimum 1% de matière grasse, et les yaourts au lait entier qui contiennent jusqu’à 3,5% de matière grasse.

-   Leur goût :

o  Les yaourts nature qui ne subissent aucune addition ;

o  Les yaourts sucrés auxquels sont ajoutés du saccharose environ 2 cuillères à café de sucre (10g) ;

o  Les yaourts aux fruits dont les glucides proviennent à la fois des fruits eux-mêmes, du sirop dans lequel ils étaient conservés et d’un ajout extérieur. Cet apport en glucide peut représenter jusqu’à 70% de l’énergie du yaourt contre 35% pour un yaourt nature. Les fruits peuvent être présents sous forme de pulpe ou de morceau ;

o  Les yaourts aromatisés qui contiennent en plus du saccharose des arômes nature ;

o  Les yaourts édulcorés, souvent à l’aspartame ou au stevia, pour remplacer le sucre dans les préparations aromatisées ou aux fruits.

-   La texture : yaourts fermes (coagulés en pot), yaourts brassés (coagulés en cuve et brassé avant la mise en pot) et yaourts à boire.

-   L’origine du lait : yaourts biologiques fabriqués à partir de lait provenant de l’agriculture biologique.

 

b95955f3.jpg

 

Intérêt nutritionnel des yaourts

 

Les yaourts présentent un bon complément au lait de vache dans notre alimentation grâce leur richesse nutritionnelle :

-   Protéines : 4g pour 100g de produits. Les yaourts sont plus riches en protéines que le lait par adjonction de poudre de lait. En outre ces protéines sont plus facilement digestibles grâce aux bactéries du yaourt.

-   Glucides : 5g pour 100g de produits, valeurs équivalentes au lait en ce qui concerne les yaourts nature. En effet les yaourts sucrés, aux fruits et aromatisés présentent des teneurs supérieurs. Le yaourt est mieux digéré que le lait grâce à la transformation du lactose en acide lactique lors de la fabrication du yaourt, de plus la présence de lactase dans le yaourt permet d’augmenter la digestion enzymatique du lactose.

-   Lipides : 1g pour 100g de produit en moyenne, la teneur en graisse dépend du lait utilisé.

-   Energie : 50 Kcal pour 100g. Cette valeur pourra varier en fonction de la teneur en glucides et en lipides, donc selon le type de yaourt.

-   Minéraux :

o  Quantité de calcium supérieure à celle du lait (150mg contre 120mg pour 100g), ainsi qu’une meilleure assimilation grâce à l’acidité du yaourt.

o   Quantité de phosphore supérieure à celle du lait (110mg contre 85mg pour 100g). Le rapport calcium/phosphore est plus élevé que celui du lait ce qui permet une meilleure assimilation du calcium.

o  Quantité de sodium supérieure à celle du lait (60mg contre 45mg pour 100g). La consommation sera donc à surveiller dans le cadre d’un régime hyposodé.

Une bonne raison de consommer des yaourts : les différentes bactéries des yaourts ainsi que l’acide lactique inhibe le développement de germes pathogènes dans le tube digestif ainsi que l’implantation de certaines bactéries pathogènes dans l’intestin. Cependant, les bactéries des yaourts ne s’implantent pas dans la flore intestinale, ainsi pour le maintien de ces effets bénéfiques un apport régulier et constant de yaourt sera nécessaire. De manière générale les yaourts sont des aliments vivants qui permettent de diminuer les dérangements intestinaux.

 

Les desserts lactés

Cette catégorie de produits est en pleine expansion. Ainsi on différencie :

-   Les crèmes desserts : entremets aromatisés à base de lait additionnés de crème. Ils peuvent-être frais ou appertisés (rayon épicerie).

-   Les viennois et liégeois : élaborés à base de lait gélifié recouvert d’une crème mousseuse.

-   Les crèmes aux œufs : composées de lait, de sucre, d’œufs et de plus ou moins de crème.

-   Les mousses : desserts frais mousseux contenant du lait, des œufs et de la crème.

-   Les flans : laits gélifiés aromatisés souvent caramélisés.

-   Les entremets céréaliers : riz au lait, semoule au lait, gâteaux de riz…

-   Autres desserts lactés : îles flottantes.  

 desserts-lactes

 

Bien que très divers, les desserts lactés présentent des points communs :

-   Ce sont des produits laitiers : fabriqués avec du lait pasteurisé entier, partiellement ou totalement écrémé qui entre pour 75%, en moyenne, dans leur composition.

-   Généralement aromatisés et/ou sucrés.

-   Ne contiennent généralement pas de ferments lactiques.

-   Leur texture est obtenue par l’action de gélifiants (extraits d’algues ou gélatine) ou d’épaississants (amidon).



L’intérêt nutritionnel varie d’un dessert à l’autre. Votre choix devra se porter sur les desserts les moins riches en lipides, présentant un apport de calcium et de glucides proche de celui du lait.

 

Composition des desserts lactés (valeurs pour 100g)
  Protéines (g) Lipides (g) Glucides (g) Calcium (mg) VE (kJ) VE (kcal)
Crèmes desserts 3,5 3,5 20 150 530 130
Crèmes desserts aux œufs 4 10 25 110 860 200
Crèmes desserts à la crème 3,5 5,5 20 100 580 140
Crèmes desserts allégées 3,5 1 15 140 350 85
Viennois/liégeois 3 9 20 100 730 175
Flans 3 2,5 20 100 470 110
Entremets céréaliers 3,5 3 25 100 600 140
Autres desserts lactés

Partager cet article

Repost 0
Nutrition-pour-le-bien-être-et-la-performance dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance - dans Vos aliments
commenter cet article

commentaires