Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog

  • : Nutrition pour le bien-être et la performance
  • Nutrition pour le bien-être et la performance
  • : Ras-le-bol des régimes "yoyo" ? Besoin de perdre du poids sans vous affamer ? Vous êtes à la recherche de recette minceur ? Vous ne savez pas comment vous alimenter pour votre pratique sportive ? Alors ce blog est fait pour vous !!
  • Contact

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 18:14

Votre enfant, de 1 à 6 ans, traverse une période d'apprentissage primordiale au cours de laquelle il développera des habitudes alimentaires qui influenceront son alimentation et sa relation avec la nourriture toute sa vie, et au cours de laquelle vous aurez, en tant que parents votre rôle à jouer.

Vous devrez lui fournir un alimentation équilibrée et variée essentielle à sa croissance, en lui proposant des aliments de chaque groupe alimentaire apportant une combinaison d'éléments nutritifs nécessaires à sa bonne santé.

Mais comment faire ? Combien de repas dois-je proposer à mon enfant ? Quels aliments lui proposer lors de chacun de ses repas ? En quelle quantité ? Comment lui faire manger des légumes ? Les récompenses et punitions alimentaires sont-elles de bonnes solutions ?

Autant de problèmes que nous allons essayer de résoudre à travers cet article pour vous accompagner dans la confection de vos menus.

L'alimentation Des Enfants de 1 à 6 ans

Les bonnes attitudes

 

          Pour fournir à votre enfant les éléments nutritifs nécessaires à sa croissance et à son développement, il vous faudra dans un premier temps veiller à respecter son appétit aux repas et collations. En effet ce dernier fluctue d'un jour sur l'autre et même d'un repas à l'autre au cours d'une même journée. Mais ne vous inquiéter pas, de façon innée les enfants possèdent la capacité de déterminer leur niveau de faim et de satiété. En effet, les enfants en croissance reconnaissent généralement leurs besoins, cependant il est tout de même conseillé d'observer votre enfant et d'être attentif à ses comportements vis-à-vis de la nourriture. Vous pouvez, par exemple, repérer ce qui l'amène à manger : semble-t-il se consoler, se récompenser avec les aliments ? Si c'est le cas, votre enfant "mange" avec ses émotions, il vous faudra alors le guider vers une meilleure écoute de ses sensations de faim et de satiété. Par ailleurs, s'il demande à être resservi, attendez que toutes les personnes présentes à table aient terminé leur assiette avant de débuter le deuxième service, ainsi les signaux de faim ou de satiété de votre enfant auront eu le temps de "faire leur chemin".

            Pour l'accompagner dans son apprentissage alimentaire, vous devrez servir à votre enfant 3 repas et 2 collations par jour, car malgré leur petit estomac les enfants ont d'importants besoins énergétiques. Cette combinaison les oblige à manger plus souvent mais en plus faible quantité. Les différents repas devront lui être proposés à des horaires stables, votre enfant appréciera cette forme de sécurité, en respectant un écart de 2 heures entre la fin de la collation et le prochain repas, cela pour éviter de lui couper l'appétit lors du repas suivant et d'éviter les grignotages entre deux repas qui s'avèreraient trop éloignés les uns des autres.

            Enfin chacun de ces repas devront être pris tous ensemble à table et au calme. Il vous faudra éviter les distractions, la télévision, les disputes ou la proximité des jouets de votre enfant. A table, mangez lentement et encouragez votre enfant à faire de même, de nombreux comportements sont appris par imitation.

L'alimentation Des Enfants de 1 à 6 ans

         Les enfants, en plein apprentissage sont très curieux, cela se vérifié aussi avec la nourriture, ils sont toujours prêt à découvrir de nouveaux aliments. Cette curiosité doit vous permettre de les initier dès leur plus jeune âge à une grande variété d'aliments sains, légumes compris !!! En effet plus vous leur présenterez tôt de nouveaux aliments, plus vous aurez de chance qu’ils les acceptent et qu'ils les apprécient. Pour cela vous devrez tout de même respectez quelques règles :

 

  • Donnez-leur l'exemple, l'apprentissage se fait par imitation.
  • Ne camouflez pas les aliments, l'enfant doit pouvoir vous faire confiance et savoir ce qu'il mange pour mieux découvrir et apprécier les nouveaux aliments.
  • Ne présentez pas un nouvel aliment seul, accompagnez-le d'aliments familiers et appréciés.
  • Présentez à votre enfant de nouveaux aliments régulièrement et invitez-le à goûter une bouchée. Il faudra vous armer de patience et de persévérance, en effet entre 8 et 15 expositions d'un même aliment pourront être nécessaires avant que votre enfant ne le trouve à son goût.
  • Servez de petites portions ou aidez-le à se servir lui-même.
  • Présentez les aliments de façon originale et amusante, en variant les formes, les couleurs, les saveurs et les textures. Votre enfant mange autant avec les yeux qu'avec la bouche.
  • Impliquez votre enfant dans la préparation des repas et/ou de son assiette, il sera plus enclin à goûter ses créations.
  • Lors du repas, laissez-le décider, parmi les aliments proposés, de la quantité et de l'ordre qu'il choisit. S'il n'a touché à rien après 20 minutes, retirez l'assiette en restant neutre.
  • Ne vous inquiétez pas, si votre enfant ne mange pas toujours parfaitement équilibré, cela ne risque pas de nuire à sa croissance.
  • Restez courageux, environ 80% des enfants de 5 ans sont considérés comme des enfants difficiles lors des repas, à 7 ans il y a une grande différence même si 23% des enfants le sont encore.
L'alimentation Des Enfants de 1 à 6 ans

"Fini ton assiette sinon tu n'auras pas de dessert !"

            Les aliments font souvent l'objet de chantage, or le fait de punir ou de récompenser un enfant avec des aliments brouille ses signaux de faim et de satiété. En outre, cela risque de rendre les aliments-récompenses, comme le dessert, plus attrayant que les autres aliments du repas pourtant essentiels. Il sera préférable de vous assurer, en restant calme, que votre enfant ait goûté  au moins une bouchée de chaque aliment présent dans son assiette. Pour le récompenser, préférez jouer avec lui à son jeu favori, lui faire un câlin, lui lire une histoire, lui donner un autocollant, plutôt que de lui donner un gâteau.

L'alimentation Des Enfants de 1 à 6 ans

Bien manger pour bien grandir

 

            L'alimentation de votre enfant doit-être composé de l'ensemble des micro et macronutriments : vitamines, minéraux, glucides (féculents, légumes, fruits, produits sucrés), protéines (viande, poisson, œuf, produits laitiers), et lipides (huile, beurre, lipides des produits laitiers, lipides des viandes...). L'ensemble de ces aliments vous permettront de proposer une alimentation saine et variée à votre enfant essentielle à son bien-être et à sa croissance, mais aussi d'aiguiser ses papilles !!

            Ne vous inquiétez pas si votre enfant d'âge préscolaire se porte bien et qu'il ne mange qu'une variété limitée d'aliments, c'est un phénomène courant qui ne risque pas de durer. Cependant vous pouvez tout de même lui proposer une alimentation diversifiée :

. Au petit-déjeuner, présentez au moins : un féculent (pain, biscotte, céréales...), un produit laitier (yaourt, lait...) et un fruit (jus 100% pur jus, compote, fruit entier...).

.  Au déjeuner et au dîner, présentez au moins : un féculent (pâtes, riz, pomme de terre...), un légume, une protéine (viande, poisson, oeuf), un produit laitier (fromage, yaourt...).

.  Aux collations, que vous proposerez entre 2 à 3 fois par jour selon l'appétit, présentez des aliments provenant de deux catégories : un féculent (biscuit, cake, gâteau fait maison, pain...), un produit laitier (yaourt, lait aromatisé...), un fruit (compote, fruit en morceau, compote...).  

 

Le plein de vitamines, de fibres et d'énergie : les glucides

 

            Manger une grande variété de fruits et légumes présente de nombreux avantages au point de vue de notre santé, il en est de même pour celle des enfants. En général, plus la chair des fruits et des légumes est colorée plus leur teneur en vitamine est élevée. Servez-vous de cet atout pour colorer l'assiette de votre enfant, n'oubliez pas qu'il mange autant avec ses yeux qu'avec sa bouche !!

            L'alimentation de votre enfant doit-être composée de fruits et de légumes de manière quotidienne. En outre un légume vert (épinard, salade, haricot...) et un légume orange (carotte, potiron), au minimum, doivent être présents dans son assiette au quotidien. Ces fruits et légumes pourront être frais, surgelés ou en conserve. Pour les légumes en conserve, rincez-les pour éliminer une partie du sel de conservation avant de les cuisiner. Pour les fruits choisissez les conserves contenant du jus sans sucre ajouté. Enfin préférez les légumes et les fruits entiers aux jus qui contiennent moins de fibres. Ainsi les jus sont moins rassasiants et aident moins à la régularisation du transit intestinal.

 

"J'aime pas les haricots !"

 

            Souvent les enfants refusent de manger certain légume, qu'ils trouvent trop acide ou trop amer. Pour rendre les légumes plus appétissants, vous pouvez :

  • Les servir sans couverts, si le plat s'y prête, pour que l'enfant mange avec les doigts.
  • Les servir nappés ou accompagnés d'une sauce ou d'un fromage.
  • Les servir de façon différente : coupés en rondelles, en julienne, en cubes, en étoile, râpés, en potage, en salade...
  • Les servir dans différentes textures : cuits, crus, mi-cuits, en purée...
  • Les incorporer dans des plats déjà appréciés.

            N'oubliez pas d'accompagner, à chaque repas, les fruits et légumes avec des féculents souvent très appréciés des tout-petits. Choisissez des féculents complets, à graines entières fournissant beaucoup plus de fibres alimentaires, d'énergie pour le corps et le cerveau et de nombreux aliments nutritifs comme la vitamine B9, le zinc et le fer.

            Les féculents doivent être présents à tous les repas de votre enfant, ainsi qu'aux collations. Lors de ces dernières ainsi qu'au petit-déjeuner, les céréales du petit-déjeuner constituent un bon choix à condition qu'elles soient peu sucrées et composées de graines entières (la moitié des produits céréaliers consommés au cours d'une journée devrait être sous forme complètes).

            Il vous faudra tout de même faire attention aux produits transformés tels que les brioches, les barres chocolatées, les biscuits du commerce, qui contiennent de grande quantité de matières grasses et de sucre. Ces aliments devront être consommés à l'occasion uniquement.

L'alimentation Des Enfants de 1 à 6 ans

Bien construire ses muscles, et manger du fer : les protéines

 

            Les viandes, poisson, légumineuses et œufs comblent une grande partie des besoins en protéines du corps humain. En outre ces aliments sont source de fer, permettant de lutter contre l'anémie et de transporter l'oxygène dans le sang. En effet le fer d'origine animale, que l'on retrouve surtout dans la viande, la volaille et le poisson, est beaucoup mieux absorbé que le fer d'origine végétale que l'on retrouve dans les légumes verts, les légumineuses et le produits céréaliers. Cette absorption de fer pourra même être améliorée par la prise d'un aliment riche en vitamine C au cours du même repas.

            Les poissons gras, tel que le saumon, sont une source importante d'acide gras essentiel, qui peut aider au développement du cerveau. L'enfant devrait consommer au poisson gras deux fois par semaine.

            Les enfants ont parfois du mal à manger de la viande à cause de la mastication que cela implique. Pour éviter cette gêne, vous pouvez :

 

  • Proposer de petites portions de viande bien tendre cuite dans un bouillon.
  • Servir la viande en sauce.
  • Couper des petits cubes ou hâcher la viande.
  • Remplacer la viande par du poisson, un œuf, des légumineuses.

 

Energie, satiété et développement du cerveau : les lipides

 

            Les lipides ou matières grasses font partie d'une alimentation saine. Elles constituent une source d'énergie, procurent une sensation de satiété permettant de tenir facilement jusqu'au prochain repas, et assurent le transport de certaines vitamines essentielles au développement du cerveau et du système nerveux. 

            Il existe plusieurs sortes de lipides (cf. article du blog : Manger moins gras et mieux choisir ses graisses), pour assurer à votre enfant un apport équilibré de ces différentes matières grasses, il vous faudra :

 

  • Servir des aliments contenant des matières grasses tels que : avocat, poissons gras, viandes, produits laitiers...
  • Ne servir qu'occasionnellement les aliments à haute teneur en matières grasses et à faible valeur nutritive (frites, gâteaux industriels...) qui peuvent nuire à l'appétit de vos enfants et prendre la place d'aliments sains.
  • Choisir des aliments réguliers plutôt que des aliments allégés en matières grasses.
  • Utiliser différentes huiles végétales et matières grasses en privilégiant les acides gras insaturés.
L'alimentation Des Enfants de 1 à 6 ans

Du calcium et de la vitamine D pour des os costauds : les produits laitiers

 

            La croissance des enfants passent par le développement de leurs os. Cela nécessite des apports importants en calcium, en vitamine D et en protéines qui participent au bon fonctionnement du squelette. Les produits laitiers sont les sources les plus fiables en calcium en raison de la quantité qu'on y trouve et de la capacité du corps à bien l'absorber.

            Les besoins journaliers en lait d'un enfant s'élève à 500 mL. Ce lait peut-être entier ou demi-écrémé, en effet les acides gras contenus dans le lait sont essentiels pour le développement et la croissance du cerveau.

            Pour remplir les besoins journaliers en lait de votre enfant, il vous faudra :

 

  • Montrer l'exemple en buvant du lait au repas.
  • Servir de petites quantités de lait à la fois, et l'inviter à se servir lui-même.
  • Servir le lait dans des verres amusants ou avec une paille de couleur.
  • Proposez des laits aromatisés : vanille, fraise, cacao...
  • Préparez des recettes à base de lait : lait fouetté, sauce blanche, potage...

 

            Fausses idées sur les produits laitiers :

 

  • Les produits laitiers n'augmentent pas la production de mucus et ne favorisent pas l'épaississement de la salive lors de rhume ou de grippe.
  • Le lait aromatisé au chocolat contient les mêmes éléments nutritifs que le lait nature, et ne contient pas plus de sucre qu'un jus de fruit non sucré.
  • L'intolérance au lactose, qui empêcherait votre enfant de boire de trop grande quantité de lait d'un coup, est très rare chez les enfants de moins de 3 ans. Si votre enfant présente des problèmes digestifs, parlez-en à votre médecin avant d'éliminer les produits laitiers de l'alimentation de votre enfant.
L'alimentation Des Enfants de 1 à 6 ans

Alimentation et bonne santé

 

     L'hydratation de votre enfant est très importante surtout lors de température chaude et humide. En effet les enfants ressentent moins la soif et sont plus sensibles aux coups de chaud. Il vous faudra être très attentif et proposer régulièrement à boire à votre enfant :

 

  • De l'eau : à privilégier pour l'hydratation entre les repas et les collations sans couper l'appétit.
  • Du lait nature ou aromatisé : à privilégier pour l'hydratation et la nutrition lors des repas et des collations car le lait fournit de l'énergie et de nombreux éléments nutritifs. Il hydrate et apaise la faim.
  • Du jus de fruit : jus de fruit 100% pur jus sans dépasser les 125 à 175 ml par jour.
  • D'autres boissons ? Les sodas, cocktails, boissons aux fruits et boissons pour le sportif sont peu nutritives et n'apportent aucun avantage dans l'alimentation de votre enfant, à éviter.

 

            Pour des dents en bonne santé, votre enfant devra éviter les aliments collants et sucrés (roulés aux fruits, friandises, chewing-gum...), et les boissons acides ou sucrées (jus de fruits, sodas...). Cependant, si votre enfant boit de telles boissons, il sera préférable de les boire d'un trait plutôt que de les siroter pour éviter un contact trop long avec les dents.

            En revanche, pour des dents en bonne santé, votre enfant devra :

 

  • Privilégier les produits céréaliers complets, plus riches en fibres que les produits raffinés. Fibres qui réduisent le risque de carie.
  • Manger des fruits et des légumes, riches en fibres et dont l'obligation de mastication stimule la production de salive.
  • Manger de la viande, du poisson, des légumineuses qui contiennent principalement des protéines et matières grasses qui ne peuvent servir de nourriture aux bactéries.
  • Manger des produits laitiers et plus particulièrement du fromage à pâte dure en fin de repas qui protègent l'émail en enveloppant les dents d'un film protecteur qui en empêche l'accès aux bactéries.

 

            Eviter l'étouffement alimentaire de l'enfant de moins de 4 ans qui, étant donné le diamètre réduit de son œsophage, est l'une des premières causes de décès accidentel. Pour réduire ce risque d'étouffement, faites manger votre enfant assis et dans le calme, ne le laisser pas manger en voiture, assurer qu'il soit toujours surveiller pendant le repas, inciter le à manger doucement de petites bouchées en mastiquant correctement, et ne le laisser pas parler, marcher, courir ou jouer avec des aliments dans la bouche.

 

 

Source :

www.dietitians.ca

www.plaisirslaitiers.ca

www.mangerbouger.fr

http://funtastique.fr/presenter-la-nourriture-comme-des-personnages-de-cartoon/

Partager cet article

Repost 0
Nutrition-pour-le-bien-être-et-la-performance dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance - dans Vos aliments
commenter cet article

commentaires

Jouets Maroc 06/07/2015 13:29

L'idée de personnaliser le plat de l'enfant est adorable , Comme ça l'enfant aura une bonne appétit et un envie pour manger!