Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma Présentation

  • dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance
  • Amicissement, équilibre, performance
  • Amicissement, équilibre, performance

Ma présentation

Ma présentation En bref, mes valeurs, mes objectifs, ma formation...

Recherche

Le cabinet

Le cabinet Où me consulter ?

Vos aliments

Vos aliments Leurs vertus, leurs conservations, leurs bienfaits pour votre santé... et quelques astuces pour les conserver et mieux les déguster !!

La nutrition du sportif

La nutrition du sportif Comment s'alimenter pour une randonnée, pour un marathon, ou encore pour son match de tennis ou de foot. Mais aussi comment mieux récupérer et mieux s'entraîner.

Informations diverses

Informations diverses Le saviez-vous ?

Vos questions

Vos questions Questionner sa diététicienne, se soutenir dans la perte de poids, échanger des recettes... Communiquer entre vous !!

Recettes

Besoin d'idées de repas, d'idées de menus, envie de nouvelles saveurs, tout en mangeant sain ?
29 juillet 2022 5 29 /07 /juillet /2022 09:00

L’enchaînement des scandales alimentaires, l’envie de prendre soin de sa santé, le soin de faire attention à son poids… autant de raison qui peuvent compliquer nos choix au moment de faire les courses. Ainsi on a tous déjà jeté un oeil sur les étiquettes des produits, leurs valeurs nutritionnels et bien entendu s’il est présent sur le petit logo Nutri-score !

Mais comment bien s’en servir ? Comment l’utiliser ? Est-il suffisant ? Comment être sure que mon huile d’olive noté C est un bon choix ? Nous allons tenter d’y voir plus clair !

Comprendre et bien utiliser le Nutri-Score (partie 1)

Le Nutri-score c’est quoi ?

 

Le Nutri-Score a été conçu dans le cadre du Programme National Nutrition Santé, pour rendre lisible et compréhensible les étiquetages nutritionnels de vos aliments. Chaque marque et entreprise peut décider ou non (il n’existe pas encore d’obligation) d’apposer ce logo sur l’emballage de ces produits. Jusqu’en 2016, il était obligatoire de mentionner au moins le tableau des valeurs nutritionnelles, mais celui-ci étant bien souvent difficile à décrypter pour le consommateur lambda à cause du nombre important et de la complexité des informations, le règlement européen a autorisé, par le biais de la loi Santé, l’utilisation d’une information nutritionnelle supplémentaire. Le gouvernement français a ainsi alors réfléchi avec des médecins, des industriels et des consommateurs à la création d’un logo claire, visible et simple : le Nutri-Score. Ce logo est composé de 5 couleurs et de 5 lettres pour classer les produits sur le plan nutritionnel du plus favorable (vert, A) au moins favorable (rouge, E). La catégorie à laquelle appartient le produit en question est mis en avant par rapport aux autres lettres du logo. La note du produit est calculée en comparant pour 100g de produits les nutriments à favoriser (fibres, protéines, fruits, légumes) et les nutriments à limiter (énergie ou Kcal, acides gras saturés, sucres, sel). Pour certains produits comme les matières grasses, les méthodes de calcul ont été adaptées pour classer entre eux les bons et les mauvais produits de cette classe d’aliments. Ce logo permet donc de choisir entre deux produits de la même famille, par exemple entre deux boîtes de céréales du petit-déjeuner et de remplir votre chariot d’un plus grand nombre de produit « vert » que « rouge ».

 

Ce Nutri-Score est donc une indication que vous trouverez sur certains produits dans vos supermarchés, il peut différencier de celui que vous donneront vos applications. En effet Yuka utilise sa propre méthode de calcul (https://yuka.io) : le Nutri-Socre (pour 60% de la note finale du produit) auquel sont ajouté les additifs (qui compte pour 30% de l’évaluation) et la dimension biologique (qui compte pour 10% de la note en prenant en compte le label bio français ou européen). Les additifs alimentaires sont des substances ajoutées intentionnellement aux aliments pour permettre une meilleure conservation, donner une couleur spécifique, donner une meilleure texture ou plus de goûts, ou encore pour sucrer l’aliment auquel il est ajouté. Ces additifs peuvent être naturels ou synthétisés et plus ou moins nocifs pour la santé. Tous les additifs sont identifiés par un numéro commençant par « E » et doivent être spécifiés dans la liste des ingrédients via leur numéro ou leur nom. Les additifs les plus souvent mentionnés sont les colorants, les émulsifiants, les stabilisateurs, les agents gélifiants, les épaississants, les conservateurs et les édulcorants. Pour en savoir plus consulter le site https://www.les-additifs-alimentaires.com ou les études de l’UFC que choisir.

Comprendre et bien utiliser le Nutri-Score (partie 1)

Les points importants du Nutri-score

 

Bien entendu, pour votre santé et votre poids, il est préférable de limiter les aliments industriels et de privilégier dès qu’il est possible des plats maison à l’aide d’aliments bruts. Mais si cela n’est pas possible par manque de temps ou d’envie, l’utilisation du Nutri-score pourra vous être d’une grande aide.

 

Les 3 façons d’utiliser le Nutri-score :

  • Comparer des produits d’un même rayon ou d’une même catégorie entre eux : dans le rayon des paquets de céréales vous aurez un large choix incluant des scores de A à E, évitez les produits allant de D à E.
  • Comparer un même produit de deux marques différentes : des plats de hachis-parmentier surgelé peuvent être notés A, B, C, D, selon les marques, choisissez évidemment le mieux noté !
  • Comparer des produits que vous consommez au même moment entre eux : pour le dessert, pour l’entrée, le petit-déjeuner… Ainsi pour le dessert vous pouvez, par exemple, comparer un yaourt aux fruits avec un chocolat liégeois et une crème dessert à la vanille.

 

L’impact de la préparation des aliments : certains aliments peuvent avoir un excellent score, comme les frites surgelés avec un score de A, ce qui semble totalement contre-intuitif, mais il est nécessaire de garder à l’esprit que la note est attribué pour le produit tel quel. Ainsi des frites surgelés restent seulement des pommes de terre natures coupées en bâtonnets ! Si vous les faites cuire au four sans sel et sans matières grasses leur note ne changera pas, en revanche une cuisson à l’huile, en friteuse, accompagnée de sel, de ketchup, de mayonnaise, leur score ne sera plus du tout le même. Ainsi votre façon de préparer, cuisiner et assaisonner vos aliments pourront complètement changer la note de vos plats.

 

Ne pas se concentrer uniquement sur des produits notés A et B : les produits notés D ou E peuvent avoir leur place dans une alimentation équilibrée. En effet les matières grasses comme le beurre ou l’huile sont très souvent mal notées et sont pourtant nécessaire pour leur apport en lipides, en vitamine A ou E et en différents types d’oméga. Cependant lors de votre choix en magasin, vous pouvez utiliser le Nutri-score pour comparer différentes huiles entre elles. Pour y voir plus clair dans les plus mauvais Nutri-score il sera intéressant d’ajouter la notion de « transformation » des aliments. Pour y voir plus clair, je vous invite à lire le dernier paragraphe de cet article.

 

Le Nutri-score C : cette note est au milieu de l’échelle, doit-on la considérer comme bonne ou mauvaise ? La réponse est : Les deux ! En effet selon le type de produit ce score sera plutôt négatif ou plutôt positif, par exemple dans le rayon des crèmes fraîches, beaucoup sont notés D ou E, les rares notées C, seront ainsi classées dans les « bons » produits. A l’inverse dans le rayon des mueslis pour le petit-déjeuner, nombreux sont les produits étiquetés A ou B, la note C, sera donc dans ce rayon considéré comme mauvaise.

 

Le Nutri-Score n’étant pas obligatoire, Santé Publique France vous propose un tableur Excel vous permettant de trouver la note de tous les produits ! Pour cela il vous suffit de remplir différentes cases (en bleu sur le fichier) via les valeurs du tableau nutritionnel du produit en question. Cliquez ici pour télécharger le tableur.

Partager cet article

Repost0

commentaires